Retour

Saveurs

Bio ou sauvage ... Toutes vos questions sur le poisson

Poisson préféré des Français*, le saumon est l’une des stars des tables de fêtes. Un poisson gras, très apprécié pour son goût délicat mais aussi pour ses qualités nutritionnelles, comme bien d’autres espèces. Justement, quelles sont les bonnes questions à se poser au moment d’acheter du poisson ? Poisson bio, sauvage, écolabel MSC… Nous sommes partis à la pêche aux infos pour vous aider à bien choisir.

Question poissons, on nage souvent en eaux troubles, avec des injonctions contradictoires : le poisson, c’est bon pour la santé, mais la surpêche est un vrai problème, la pollution une réalité, l’alimentation dans les élevages conventionnels sujette à caution… Du poisson bio sinon rien ?

 

Poisson d’élevage ou poisson sauvage ? 

Les poissons sauvages sont issus de la pêche en mer ou en rivière. C’est toujours le cas pour de nombreuses espèces, le maquereau, l’anchois ou la sardine par exemple, qui sont très difficiles à obtenir en élevage. Face à la croissance de la consommation et à la diminution des stocks de certaines espèces, l’aquaculture consiste à élever des poissons dans leur milieu naturel. 
Il existe des élevages conventionnels et des élevages bio, principalement de saumon, de truite, de bar, de daurade et de crevettes. Peu de différences entre un poisson sauvage et un poisson bio sur le plan nutritionnel, les premiers étant légèrement moins gras que les seconds, surtout dans le cas du saumon. Un saumon d’élevage bio est donc souvent plus riche en oméga 3.

 

Bio et bien élevé...

Un poisson bio est donc forcément un poisson d’élevage. Ses conditions de vie et son alimentation sont strictement contrôlées… dans la mesure du possible ! Comme l’explique M. Rolland, partenaire de La Vie Claire depuis de longues années, « les poissons d’élevage vivent dans des cages en pleine mer et sont donc soumis aux mêmes conditions aquatiques que les poissons sauvages. Mais le cahier des charges bio favorise le bien-être animal avec trois fois moins de saumons par cage qu’en conventionnel par exemple.» Plus de place pour bouger, c’est donc plus de muscle ! 
Sans OGM, sans pesticides, sans hormones de croissance, l’alimentation des poissons d’élevage bio est la plus proche de la nature, à 70 % d’origine animale et certifiée bio sur toute la filière. Elle est aussi contrôlée chaque année. Au final, une qualité gustative irréprochable, à savourer avec notre saumon fumé d’Ecosse bio ou notre truite fumée bio à la marque La Vie Claire.

 

Peut-on encore manger du poisson sauvage ?

Tout dépend des espèces et des méthodes de pêche ! Parmi les enjeux, la protection des écosystèmes marins et la préservation des espèces. C’est tout le combat de l’écolabel MSC, voir notre encadré, ci-dessous. Par exemple, le saumon Sockeye d’Alaska est disponible en abondance dans l’océan Pacifique et son exploitation au Canada a lieu dans les meilleures conditions de gestion des ressources. Peu gras et bien rouge, il est très apprécié et vous pouvez le trouver à La Vie Claire pour vos repas de fêtes !

 

Le label MSC a 20 ans !

Organisation indépendante internationale à but non lucratif, le Marine Stewardship Council a été créé en 1997 pour valoriser la pêche durable. Les professionnels de la filière dans le monde entier, certifiés MSC, s’engagent contre la surpêche et pour la protection des habitats marins. Le petit logo bleu distingue les poissons sauvages pêchés dans les meilleures conditions. Vous le retrouverez sur les poissons sauvages vendus à La Vie Claire : sauvage et durable de l’océan à l’assiette !

 

* Europanel - FranceAgriMer 2015

Retour