Retour

Bien-être

Détox

C’est le moment de se détoxiner

Durant l’hiver, l’apport de calories a été plus important pour faire face au froid, l’alimentation a été plus grasse, l’exercice physique a fait défaut, le corps a fonctionné au ralenti, les déchets et toxines se sont accumulés dans le corps. Il est temps de faire le nettoyage, d’évacuer ces surcharges qui encrassent et qui font que l’on se sent fatigué et que le corps est un peu douloureux.

La respiration

 

La première détoxination et l’une des plus efficaces, est de respirer, d’aller au grand air pour éliminer les toxines via la respiration. La marche, le vélo, le footing, le roller autant d’activités qui vont vous permettre d’éliminer les acides volatiles. Posez-vous quelques minutes près d’un arbre, d’un ruisseau, faites de grandes inspirations en ouvrant les bras à l’horizontal. En inspirant, ouvrez grand la bouche, amenez l’air dans le ventre puis les poumons restez en apnée
5 secondes puis soufflez en vidant d’abord les poumons puis le ventre, souffler à fond jusqu’à la sensation de n’avoir plus d’air dans les poumons. Faites une quinzaine de respirations puis reprenez votre activité. En fin de parcours, recommencez.

 

        Le sauna, le hammam, les bains

 

Autant de moyens de se nettoyer, se purifier. Les populations du monde entier ne s’y sont pas trompées, en Orient, dans les pays du Maghreb, les pays nordiques, en Inde, dans les Amériques, la sudation fait partie des médecines
traditionnelles. Elle est conseillée dans toutes les religions pour purifier le corps et l’esprit. Dans un corps encrassé, surchargé, comment être proche de l’âme ? Comment développer sa spiritualité ?

Le sauna permet d’éliminer les toxines en profondeur. Restez une quinzaine de minutes dans le sauna puis prenez une douche bien froide. Allongez vous 15 minutes puis recommencez la pratique précédente. Si vous ne transpirer pas lors des premiers essais ne restez pas plus longtemps mais persistez, au bout de quelques séances le corps se libérera.

Même pratique pour le hammam.

Le bain hyper-thermique, la température est comprise entre 38° et 40° environ. Sa technique est précise : entrez dans une eau à température normale (37°), augmentez la chaleur de l’eau progressivement, jusqu’au maximum que vous puissiez supporter (sans trop exagérer tout de même). Restez 5 à 15 minutes maximum jusqu’à l’apparition de sueur sur le front. Si vous ne transpirez pas facilement ; augmentez la durée du bain progressivement, et/ou sa température jusqu’à ce que la peau retrouve sa fonction émonctorielle (sueur). La relaxation et la respiration profonde lente, dans le bain, favorisent la sudation. Buvez une tisane bien chaude (romarin, pissenlit, cassis, ortie, prêle) juste avant le bain, c’est idéal pour aider à l’élimination. Vous pouvez ajouter 10 à 15 gouttes d’huile essentielle de lavande, lavandin, mandarine, orange, ylang-ylang… préalablement mélangées à une noix de gel douche ou shampooing (nécessaire pour la
dispersion de l’huile dans l’eau). Vous pouvez placer un gant de toilette frais sur le front.

Attention ! Cette technique provoque une baisse de la tension artérielle : IL NE FAUT PAS SE LEVER BRUSQUEMENT POUR SORTIR DU BAIN. Asseyez-vous, prenez une douche tiède pour vous nettoyer ou enlever le bouchon de la baignoire pour la vider avant de sortir. ENSUITE, VOUS VOUS LEVEZ DOUCEMENT, VOUS VOUS ENROULEZ DAN S UNE SORTIE DE BAIN, puis si cela vous est possible ; couchez-vous bien au chaud sous les couvertures, pendant 1/4 d’heure à 1 heure. Remarque : En cas de varices, posez les jambes sur le bord de la baignoire.

 

Détox

 

Le massage du ventre

 

Une grande partie de notre système lymphatique se situe dans notre ventre (intestins), il peut être judicieux d’aller masser cette zone afin de stimuler la lymphe. Le ventre est sensible, fragile, c’est aussi le réceptacle de nos émotions, il ne faut donc pas le brusquer. Je vous propose de faire de petits cercles sur la peau avec l’index et le majeur en appuyant légèrement. Vous commencerez les petits cercles autour du nombril puis vous vous éloignerez de celui-ci à l’image de la coquille d’escargot pour vous retrouver sur le pourtour du ventre c’est-à dire sous les côtes et au-dessus du pubis. Une dizaine de minutes chaque jour pendant une semaine, rien de tel pour remettre la lymphe en circulation. C’est aussi excellent pour l’immunité.

 

Le massage du plexus

 

Souvent c’est une zone tendue, parfois douloureuse, elle est le carrefour de notre système digestif (estomac, foie, vésicule biliaire, pancréas, intestin grêle). En souffrance, le plexus empêche le bon déroulement de la digestion. Le matin et le soir dans votre lit, 2 à 5 minutes, masser délicatement le plexus solaire (à mi-distance du nombril et du bas du sternum) dans le sens inverse des aiguilles d’une montre pour les femmes et dans l’autre sens pour les hommes. Appuyez à peine, même s’il est tendu, pour faciliter la détente utiliser l’huile essentielle de basilic, de bergamote, d’orange, de lavande, de mandarine ou d’ylang-ylang, à raison de 2 gouttes dans une 1/2 cuillère à café d’huile végétale de jojoba ou de noisette. Durant le massage augmentez l’amplitude de votre respiration surtout ventrale afin d’accentuer la détente, il ne sera pas étonnant d’entendre des gargouillis et de noter un assouplissement de la peau, c’est gagné ! Si ça n’est pas le cas, répétez l’exercice tous les jours pendant plusieurs semaines, le ventre sera plus détendu, la respiration plus profonde, les ballonnements auront disparu, la digestion sera meilleure.

 

La bouillotte sur le foie

Le foie est l’organe le plus chaud du corps, il adore la chaleur, il est essentiel dans la détoxination. Afin de le chouchouter et lui permettre de bien fonctionner, posez une bouillotte bien chaude à droite sur le bas des côtes,
le soir au coucher et gardez-là 15 à 20 minutes.

 

Effet cocooning assuré !

Retour