Retour

Saveurs

A chacun son petit déjeuner

Utile pour recharger les batteries après une nuit de jeûne et aborder sa journée en pleine forme, le petit déjeuner est un starter à moduler en fonction des cas.

LE SAVIEZ-VOUS ?

En 2013, 29% des enfants ont sauté au moins un petit déjeuner par semaine. Ils n’étaient que 11% il y a dix ans. Même constat chez les adultes, qui sont 21% à sauter le premier repas de la journée (contre 11% en 2003).

Source : Credoc

LE PETIT DÉJEUNER IDÉAL

• il réhydrate l’organisme grâce aux liquides : eau, jus de fruits, lait, thé, café...
• il donne de l’énergie grâce aux glucides : le carburant du cerveau. Ces glucides se trouvent dans les céréales, le pain, les biscottes, la brioche...
• il apporte des vitamines et des minéraux grâce aux fruits : une orange pressée ou un kiwi le matin apportent de la vitamine C par exemple.

N’oubliez pas le beurre, environ 15 g ou 3 noisettes et la confiture ou le miel, à raison de 40 g (3 cuillerées à café légèrement bombées).

AU CAS PAR CAS...

... POUR UN ENFANT

En pleine croissance, un enfant a besoin de manger à tous les repas, notamment le matin pour alimenter ses neurones.
C’est essentiel : se réhydrater, avec un bol de lait demi-écrémé ou entier (plus riche en vitamines A et D mais aussi en graisses). On peut aussi lui proposer un oeuf ou une tranche de jambon, mais attention à ne pas dépasser la dose maximale de protéines : une ration par jour pour ne pas surcharger son organisme !
 

CONSEIL+ Rien à faire, votre enfant n’a pas faim le matin, ne le forcez pas, préparez-lui une collation, comme une barre de céréales et un fruit, qu’il pourra manger sur le chemin de l’école ou à la récréation.

... POUR UN SPORTIF

Lorsqu’on pratique une activité physique régulière, on doit veiller à avoir des apports suffisants en matière d’énergie, c’est-à-dire augmenter les quantités de pain et de céréales.
C’est essentiel : son petit déjeuner comprend des glucides (pain complet La Vie Claire, par exemple), peu de lipides, des protéines avec un oeuf bio, des vitamines, des sels minéraux et des fibres (dans un fruit ou une compote pris en début de repas afin de favoriser le transit intestinal et ne pas saturer le tube digestif avec des graisses ou des “sucres industriels”). Le sportif peut aussi choisir de prendre un petit déjeuner post effort avec du jambon blanc, un oeuf à la coque, des céréales complètes, un fromage blanc…
 

CONSEIL+ Lorsque l’on pratique une activité sportive, notamment le matin, il est conseillé de respecter un délai de trois heures entre le petit déjeuner et le début de l’entraînement. On peut aussi fractionner le petit déjeuner.

... POUR UN SENIOR

Les personnes d’un certain âge ont besoin de manger équilibré et diversifié, à tous les repas, pour éviter les carences… et ce dès le petit déjeuner !
C’est essentiel : il faut respecter les besoins en calcium et en minéraux des seniors et assurer les apports hydriques pour empêcher la déshydratation. D’où l’intérêt d’un petit déjeuner composé de lait ou, d’une boisson végétale à l’avoine par exemple, exempte de cholestérol et de lactose, riche en calcium et plus facile à digérer que les produits laitiers. On n’oublie pas les fruits bien pourvus en vitamines et minéraux.
 

CONSEIL+ Il ne faut pas hésiter à ajouter à son petit déjeuner des graines, comme les graines de courge, car les phytoestrogènes naturellement présents aident à lutter contre les bouffées de chaleur en période de ménopause.

  

 

ET AILLEURS ?

AU JAPON, LE CHÔSHOKU, POUR UN RÉVEIL ÉNERGÉTIQUE

Au pays du soleil levant, il existe des adeptes du petit déjeuner traditionnel qui savourent un bol de riz, un potage au miso, des légumes marinés, un filet de saumon grillé, des Natto (haricots de soja fermentés) et un thé vert.
Pourquoi pas ? Adopter comme les japonais la bento Box, sorte de lunch box compartimentée ou pas, dans laquelle on peut emporter son repas... pour petit déjeuner plus tard, par exemple !

EN RUSSIE, UN REPAS QUI TIENT AU CORPS

Le petit déjeuner russe est composé le plus souvent d’un thé corsé et fumé, accompagné de pain noir. Les Russes en consomment diverses sortes, du Borodinsky, pain noir parfumé et goûteux, fait d’orge, de babeurre (petit-lait ou lait de beurre, également appelé chez nous “ lait battu “ ou “lait ribot “) et de yaourt, ou du darnisky, un autre pain de seigle. Des blinis peuvent aussi s’inviter à la table du petit déjeuner. On les garnit le plus souvent de poisson fumé, de crème ou d’oeufs de saumons.
Pourquoi pas ? Fabriquer des blinis avec une recette très simple (pour 6 à 10 blinis) : mélangez 1 yaourt de brebis La Vie Claire, 1 oeuf, 100 g de farine de seigle, 1 sachet de levure et une pincée de sel. Laissez reposer une heure au réfrigérateur puis faites cuire des petites louches de pâte dans une poêle.

EN HOLLANDE, LE ONTBIJT, C’EST SACRÉ

Les amateurs de salé tartinent leur pain de fromages comme le Gouda et l’Edam. Les becs sucrés eux, se régalent de chocolat (Amsterdam est le plus grand entrepôt de cacao du monde), de pannekoeken ou des poffertjes, des petites crêpes servies avec du beurre et du sucre en poudre voire du vla, sorte de crème anglaise. 

Pourquoi pas ? Les céréales petit déjeuner vendues en vrac dans les magasins La Vie Claire permettent de varier les plaisirs du matin.

AU KENYA, PARADIS DES FRUITS

Le matin au Kenya, les gens boivent du chai (mot swahili qui veut dire “thé”) accompagné de mandazi, sortes de beignets servis bien chauds et croustillants. Un autre plat traditionnel du petit déjeuner est l’Uji, une bouillie sucrée de mil, sorte de porridge. Mais le Kenya est surtout le paradis des fruits et selon le lieu et la saison, on peut se régaler dès le matin de mangues, papayes, ananas, fruits de la passion, goyaves, oranges, pommes, bananes...
Pourquoi pas ? Vous aussi, vous pouvez réaliser des “bouillies” comme là-bas, avec de la semoule de millet, par exemple, disponible dans les magasins La Vie Claire !

EN TURQUIE, AFIYET OLSUN* !

Le matin, les Turcs boivent du “çay” (thé) dans des verres en forme de tulipe, symbole de la Turquie. Ils savourent aussi toutes sortes de fromages typiques comme la feta ou le Kasar, aux laits de brebis et de chèvre, sur des tartines grillées. On peut aussi trouver de la charcuterie et souvent des oeufs à la coque, des olives et des poğaça (petits pains briochés natures, fourrés au fromage ou à la viande) .... Sans oublier les “simit”, petits pains en forme de couronne, qui se dégustent aussi avec du sucré, confiture, miel.
Pourquoi pas ? Les matins, organisez une dégustation de fromages de brebis, de chèvre… agrémentés de bonnes confitures bio ou de sucre de canne bio.

 

 

 

 

Retour