Retour

Bien-être

Conseils pour une bonne digestion

Conseils d’usage pour une bonne digestion

Découvrez les conseils de Carole His, praticien de Santé, Naturopathe. www.chis-naturopathe-lyon.com

Bien connaître son appareil digestif.

L’appareil digestif est composé de nombreux organes et chacun possède sa spécificité :

  • L’estomac est plus particulièrement chargé de malaxer les aliments, de dégrader les protéines.
  • La vésicule biliaire permet de mieux assimiler les graisses, de réguler le transit.
  • Le pancréas gère les sucres mais il a aussi une grande fonction enzymatique qui aide l’intestin grêle à mieux absorber les nutriments (acides aminés, sucres, acides gras, vitamines, minéraux…).
  • Le foie détoxique, trie, fabrique et stocke selon les besoins du corps, participe à l’immunité. Durant les fêtes de fi n d’année, il est surchargé de travail ce qui peut conduire, s’il y a trop d’abus ou une faiblesse hépatique, à des états nauséeux, des indigestions, de la fatigue, un transit perturbé, un sommeil peu réparateur, une fragilité immunitaire d’où les "gastro" fréquentes en début d’année.
  • Le colon est chargé d’extraire les derniers nutriments utilisables et d’évacuer les déchets. 

Mieux s’alimenter pour être bien dans son corps.

 Pour aider et soutenir la digestion avant les fêtes, voici quelques règles :

  • S’abstenir de trop manger, on doit sortir de table en ayant un « petit creux » dans l’estomac,

  • Eviter les produits sucrés en fin de repas et les fruits frais pour ceux qui « ballonnent »,

  • Consommer un seul type de protéine durant le repas, c’est-à-dire choisir entre la viande, le poisson, les oeufs ou le fromage. Cela allégera le travail de l’estomac,

  • Consommer un jus de légumes ou des légumes lacto-fermentés en début de repas, 

  • Manger beaucoup de légumes cuits midi et soir. Ils contiennent des fibres, des nutriments qui permettent de diffuser l’énergie plus lentement et plus longtemps (ils évitent les fringales et économisent le travail du pancréas),

  • Privilégier les plats chauds, puisque les aliments froids comme les salades, nécessitent un travail supplémentaire de l’estomac,

  • Apporter à chaque repas des glucides à index glycémiques bas : riz complet, riz basmati, boulgour, patates douces, potimarron, pâtes demi-complètes, quinoa, légumineuses.

Petits conseils avant un repas gastronomique

J-15

Drainez votre foie avec des tisanes dépuratives (romarin, artichaut, pissenlit, thym, chardon marie) ou faites une cure d’un complexe de radis noir, artichaut, romarin, fenouil en ampoules de La Vie Claire.

J-1

Mangez léger.

J+1

Faites un repas uniquement composé d’une soupe (poireaux, choux, oignons, carottes) bien épaisse, à moins que vous ne préfériez les pommes, dans ce cas : monodiète de pommes (pommes cuites ou crues nature à volonté agrémentées de cannelle ou d’extrait de vanille).

 

L’intérêt desproduits lacto-fermentés

Le point commun aux légumes, jus, miso, kombucha, kefi r, tamari, shoyu et choucroute ? La lacto-fermentation.
C’est un processus naturel qui permet aux végétaux de produire de l’acide lactique. L’acide lactique facilite la digestion, régularise l’acidité de l’estomac, accélère la décomposition des protéines et favorise l’assimilation du fer. De plus, la lacto-fermentation préserve les vitamines et minéraux des légumes. A consommer en petite quantité au début du repas (légumes, jus), à intégrer dans les préparations alimentaires (miso, tamari, shoyu), à boire en dehors des repas (kombucha, kéfir).

 

La composition idéale des repas d’une journée

Les repas de fêtes approchent. Conseils pour gérer au mieux les repas copieux et les excès en tous genres.

LE MATIN
Optez pour une boisson chaude (thé vert, tisane yogi tea, préparation aux céréales, plantes telles que cassis, romarin, menthe, églantier…) et consommez des céréales complètes sous forme de muesli ou de pain complet (bis, aux céréales…) au levain, voire du salé si vous n’êtes pas un « bec sucré » (au choix : une tranche de jambon, un oeuf, du saumon, du fromage) avec une tranche de pain au levain. Pour ceux à la digestion lente, évitez les jus d’oranges et autres agrumes au réveil, ils ralentissent la digestion.

LE MIDI
Mangez une crudité avec quelques graines germées ou un jus de légumes, des légumes cuits avec une protéine (viande, volaille, tofu, poisson, oeuf, tempeh…), un peu de féculents (pommes de terre, patates douces, potimarron) ou des céréales complètes, une cuillère à soupe d’huile olive/colza.

LA COLLATION
Un fruit frais avec quelques fruits secs ou une compote suffisent.

LE SOIR
Régalez-vous d’une bonne soupe bien épaisse, ou un gratin de légumes avec des céréales agrémenté de fruits secs (amandes, noisettes, pignons de pin…) ou de graines (sésame, tournesol, courges…). Pour la béchamel, choisissez la purée d’amandes (recettes dans « cuisiner bio » de valérie cupillard), sans oublier la cuillère à soupe d’huile olive/colza ou noix (ne pas chauffer).

AVANT LE COUCHER
Vous pouvez consommer une pomme, boire une tisane digestive (menthe, réglisse, verveine, romarin…) ou apaisante (tilleul, camomille, aubépine, passifl ore, fl eur d’oranger) que vous pouvez sucrer avec une cuillère à café de miel agrémentée d’une goutte d’huile essentielle de citron ou de bergamote.

Retour

A lire aussi

Petit conseil expert

bien manger

L'équilibre alimentaire

L'équilibre alimentaire, tout un programme

Pour être en forme, votre corps a besoin d’une alimentation variée et complète. Détails.