Retour

Saveurs

La châtaigne

Si avec l’hiver, un petit déjeuner plus énergétique se fait sentir, choisissez la châtaigne ! C’est l’aliment idéal pour se réchauffer avec un porridge à base d’éclats, de flocons ou de farine de châtaigne. Nourrissante, la châtaigne est source de protéines végétales, de vitamines C, B1, B2 et reminéralisante par sa richesse en potassium, phosphore, magnésium, calcium… On la conseille à tous ceux qui cherchent à tempérer l’acidité de l’organisme et à retrouver un bon équilibre acido-basique.

La chataigne entière

Appelées également « marrons entiers au naturel », ces châtaignes cuites sont en bocal, prêtes à être ajoutées dans vos petits plats d’automne : une choucroute, une potée, un gratin de légumes… Vous pouvez simplement les poêler avec de l’huile d’olive et du persil ou les accommoder en salade tiède, avec une sauce bien relevée au miel (de châtaignier !) et au vinaigre balsamique. La châtaigne peut remplacer le pois chiche pour concocter des variantes d’un couscous de légumes ou d’un houmous.

 

La farine de châtaigne

Dépourvue de gluten, elle permet d’apporter variété et saveur à vos recettes. Associez-la pour un tiers ou pour moitié avec une farine plus légère et plus neutre (farine de riz par exemple). Vous pourrez l’utiliser dans les pâtes à gâteaux, pâtes à crêpes ou clafoutis, dans les biscuits secs et cookies. Pensez à la conserver au sec pour éviter son rancissement.

 

Les flocons de châtaigne

Parce qu’ils ont été toastés, les flocons de châtaigne sont croustillants et peuvent être ajoutés dans votre recette de muesli maison, dans des brownies ou cookies. Pour les utiliser en cuisine, réhydratez-les au préalable dans un bouillon ou dans une boisson végétale avant de préparer des galettes végétales, un cake salé ou une terrine de légumes.

 

La crème de châtaigne vanillée

Cette purée de châtaigne déjà sucrée et parfumée à la vanille est la complice des desserts minute très gourmands… Elle remplace la confiture dans un yaourt, le miel dans un porridge et le sucre dans une compote (après avoir fait cuire vos fruits, mixez-les avec quelques cuillerées de crème de châtaigne). Vous souhaitez une sauce pour accompagner une tarte aux pommes ou un fondant au chocolat ? Diluez quelques cuillerées de crème de châtaigne avec une boisson végétale jusqu’à obtenir la consistance souhaitée, c’est vite prêt ! Et pour des verrines appétissantes, alternez compote de pomme ou de poire, fromage blanc et crème de châtaigne.

 

Le délice de châtaigne

Cette crème de châtaigne sucrée contient un peu de pectine, elle a la consistance idéale pour être utilisée dans une poche à douille (ou seringue à pâtisserie), profitezen pour créer des décorations sur vos cupcakes et gâteaux de fêtes (bûche, fondant au chocolat…).

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le châtaignier est un bel et grand arbre des forêts de l’Europe, il ne devient productif qu’après 25 ans et vit plusieurs siècles. Une châtaigneraie contribue à préserver les écosystèmes, elle maintient les sols, abrite la faune et la flore d’une région. Il existe plusieurs variétés, chacune adaptée à son terroir. Le fruit du châtaignier est bien la châtaigne, à ne pas confondre avec le marron, fruit du marronnier d’Inde et non comestible ! Les fameux « marrons glacés » sont en fait préparés avec une variété de grosse châtaigne dont l’intérieur non cloisonné permet d’avoir un fruit bien lisse indispensable pour réussir cette gourmandise. La récolte se fait dès le début de l’automne. C’est ainsi que dans les régions montagneuses, la châtaigne séchée ou transformée en farine remplaçait les céréales et la pomme de terre une bonne partie de l’année.

 

 

Retour