Retour

Saveurs

Le vin bio

Le vin bio est fabriqué à partir de raisins issus de l'agriculture biologique, autrement dit qui ont été des produits sans pesticides de synthèse, sans OGM, ni l'emploi d'engrais chimiques et d'herbicides.

Cette méthode de culture oblige le vigneron à maintenir ou optimiser la fertilité et l’équilibre des sols. La fertilisation est faite par les engrais organiques, le désherbage est réalisé par des procédés manuels, mécaniques ou thermiques, la protection des plantes pour renforcer leurs défenses naturelles passe par l’utilisation de cuivre ou de bouillie bordelaise pour lutter contre certaines maladies. Il s’agit donc de cultiver en respectant l’environnement.   

LA CAVE LA VIE CLAIRE : 70 RÉFÉRENCES ! La cave La Vie Claire vous propose une magnifique sélection de vins bio parmi les meilleures productions françaises. Toutes les régions sont bien évidemment représentées : Champagne, Bordeaux, Alsace, Bourgogne, Vallée du Rhône, Val de Loire, Provence, et Languedoc-Roussillon.

 

En outre, les producteurs de vin bio appliquent au maximum cette philosophie lors de la vinification.

Ainsi, le vin bio n’est quasi jamais chaptalisé (sucres ajoutés) et contient peu de sulfites (cette molécule qui aide à la conservation mais qui est à l’origine des fameux maux de têtes). Pour mieux comprendre pourquoi un vin bio possède de vrais atouts, il faut savoir qu’il n’existe pas moins de 300 produits chimiques de synthèse (dérivés de sulfites, colorants, exhausteurs de goût) qui interviennent dans le processus de production du vin conventionnel.

BIODYNAMIE ?

Les viticulteurs biodynamiques respectent le strict cahier des charges de la culture bio. Mais, ils intègrent des éléments supplémentaires comme l’interaction des planètes sur le processus de production ou l’utilisation de composts à base de plantes (camomille, ortie ou silice). En outre, la biodynamie proscrit totalement l’utilisation de sulfites.

QUELS ENJEUX ?

Avec seulement 3% de la surface agricole utile, la viticulture conventionnelle française représente 20% des quantités de pesticides (principalement des fongicides - source rapport IFEN 2003-2004). D’ailleurs, l’utilisation abusive de fongicides et de pesticides a véritablement « stérilisé les sols » et tué « l’effet terroir » indispensable au caractère et à la qualité des productions. Sans parler des impacts sur la santé de viticulteurs, directement exposés à des substances nocives.

En outre, les 4700 exploitations bio, présentes dans toutes les régions de France, nécessitent globalement davantage de main d’oeuvre et permettent donc de préserver l’emploi en milieu rural.

 

 

LE VENT EN POUPE ?

Les plus grandes maisons produisent désormais avec les techniques bio. C’est le cas depuis de très nombreuses années par exemple de la Romanée Conti. Mais, face à l’urgence de préserver les sols, une grande partie du vignoble de Champagne et la plupart des Saint-Emilion Grands Crus et Premiers Crus sont eux aussi passés à la bio.

 

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. A CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

 

 

Retour