Retour

Saveurs

Les algues

Riches en vitamines, oligo-éléments et minéraux, les algues font partie des aliments à haute densité nutritionnelle. Surnommées les « légumes de la mer », les algues dulse, nori, wakame, kombu, laitue de mer… sont non seulement sources de protéines végétales mais aussi riches en éléments qui reminéralisent et renforcent l’organisme (iode, fer, magnésium, calcium, vitamine C…).

LES ALGUES FRAICHES

Au rayon frais, les algues conditionnées en barquette sont conservées au sel, il suffit de bien les rincer dans un bol d’eau fraîche avant de les cuisiner pour ôter le sel, d’éventuels grains de sable et retirer des petites aspérités. Pour détailler avec facilité les algues fraîches qui ont une texture un peu élastique, utilisez des ciseaux et coupez finement.

La laitue de mer est la plus douce, elle s’intègre facilement dans une quiche, des oeufs brouillés ou une cocotte de légumes. Bien entendu, elle se consomme également crue façon tartare, mêlée à de l’avocat ou des carottes râpées. 

Les spaghettis de mer doivent être plongés très brièvement dans l’eau bouillante puis égouttés avant d’être préparés en salade avec des pommes de terre ou des haricots verts. Revisitez la recette de la salade niçoise en ajoutant une petite part de spaghettis (appelés aussi haricots) de mer !

Déjà prêt à déguster, le tartare d’algues est présenté en pot au rayon frais, c’est un bon moyen pour découvrir de nouvelles saveurs.
A l’apéritif, dégustez le tartare sur des toasts tartinés d’une fine couche de beurre, de purée d’amande ou d’avocat écrasé.
Une cuillerée de tartare assaisonne une sauce salade, transforme un oeuf coque ou des pommes de terre vapeur. Pour un buffet estival, farcissez des petites tomates ou déposez-en une cuillerée
à café sur des rondelles de concombre…

 

 

LES ALGUES SÉCHÉES

C’est la forme la plus simple pour une première expérience. Choisissez-les en paillettes. En mélange de dulse, de nori et de laitue de mer vous permettra de vous familiariser facilement avec les algues.
Ajoutez-en une pincée dans une sauce salade ou un wok de légumes. Saupoudrez-les sur vos plats et commencez par les utiliser comme un condiment, dans un potage, une omelette, des galettes végétales…

Les paillettes d’algues séchées sont idéales pour apporter la petite note d’originalité dans une recette ; quelques pincées dans la pâte pour préparer un pain aux algues, deux cuillerées pour parfumer une paëlla 
Simplement passées rapidement à la poêle et à sec, elles deviendront croustillantes et vous pourrez les parsemer sur vos plats pour une touche fantaisie : sur un guacamole, des toasts de pâté végétal, une salade verte…

Les algues en paillettes s’utilisent à sec mais peuvent aussi être réhydratées. Il suffit de les faire tremper dans un petit bol d’eau pendant quelques minutes puis de les égoutter en les pressant dans la main. Elles retrouvent ainsi leur couleur et leur brillant d’origine. Leur texture tendre est prête à se fondre dans les sauces (à base de crème végétale liquide ou de yaourt) et permet la préparation d’un beurre aux algues.

L’algue kombu séchée est destinée à une utilisation plus spécifique : son pouvoir émollient permet d’attendrir les légumes secs. Ajoutez-en une lame d'une dizaine de centimètres dans l'eau de cuisson des pois chiches, lentilles, azukis ... 

Les algues kombu (ou wakamé) peuvent également être utilisées fraîches pour raccourcir le temps de cuisson. L’algue kombu se réhydrate et fond littéralement dans une cocotte de légumineuses, sa présence est discrète, elle n’apporte pas de goût iodé mais enrichit le bouillon de cuisson.

 

A LIRE !
« Algues, légumes de la mer », Carole Dougoud Chavannes, éd La Plage. Disponible dans vos magasins La Vie Claire.

 

Auteur :
Valérie Cupillard, auteur de nombreux livres disponibles dans les magasins La Vie Claire. 
Retrouvez son actualité sur son site : www.biogourmand.info

Retour