Retour

Saveurs

Les fruits secs La Vie Claire : bio et équitables !

Les fruits secs, quelle histoire !

Amandes, noisettes, figues, abricots ou raisins séchés... Les fruits secs - des fruits frais ayant subi une déshydratation - sont à l’honneur en cette période de fêtes. Savourez-les associés ou non, natures ou intégrés dans des recettes de Noël. Bon appétit !

Depuis l’Antiquité déjà 

Les Romains aimaient déjà picorer des noisettes, des figues et des dattes. 

Au Moyen-Âge, les fruits secs sont devenus incontournables en Europe au moment du Carême car, durant cette période de jeûne précédant Pâques, il n’y avait guère d’autres fruits que les fruits secs. Ce qui explique qu’on les ai surnommés « fruits du Carême ».

Les treize desserts, c’est le bon moment

Servis le soir du 24 décembre après le «gros souper de Noël», selon la tradition provençale, ils symbolisent le dernier repas du Christ avant la Passion, la Cène, qui avait réuni Jésus et ses douze apôtres.

La composition des treize desserts est variable selon les régions, les villes et même les familles. Ils comprennent en principe un gâteau, une pompe à huile ou gibassier (une brioche sucrée à l’huile d’olive qu’il faut rompre à la main et ne pas couper, au risque d’être ruiné), quatre mendiants (noix, noisettes, amandes et figues sèches), deux nougats (blanc mou de Provence, et noir, dur et sec car caramélisé), trois fruits frais (orange, pomme et poire), des raisins secs (Sultanines et Thompson) et de la pâte de coings. Peuvent parfois y figurer des calissons d’Aix en Provence, des chocolats (truffes ou papillotes), des bugnes...

 

 

 

 

Zoom sur...

Le nom de mendiants s’applique surtout à une confiserie, une savoureuse galette de chocolat noir (parfois blanc), incrustée de fruits secs : amandes, raisins secs, noix, pistaches...

 

Légende !

On dit qu’il faut manger un peu de chacun des 13 desserts pour s’assurer bonne fortune pendant toute l’année !

Côté sucré toujours.

Les fruits secs peuvent se préparer en confiture, en compote, ou encore en association avec des fruits cuits ou crus. 

Les figues, abricots et raisins entrent également dans la réalisation du Kéfir de fruits, un miracle pour le système digestif. Les pignons de pin ou amandes relèvent une salade de mâche ou d’épinards, tandis que les noix donnent du croquant aux endives. Pistaches et chou rouge font bon ménage. Les figues sont aussi parfaites dans les plats orientaux tels les tajines marocains à qui elles donnent un petit goût unique. Intégrées dans le pain, notamment au moment de Noël, les figues, encore elles, subliment le foie gras !

Quant aux abricots secs, coupés en petits morceaux, ils agrémentent les recettes de pudding ou parfument délicatement des plats salés : crevettes épicées, aiguillettes de canard... Les raisins secs s’incorporent idéalement dans les recettes de pains, taboulés, salades, mais aussi dans les préparations à base de viande et de volaille, sans oublier le couscous à qui ils donnent une note sucrée incomparable.

Les pâtisseries les adorent aussi.

Les figues, abricots, dattes, amandes, noix permettent de réaliser de succulents cakes de Noël. En effet, avec un peu d’imagination et quelques bonnes idées, vous pourrez intégrer les fruits secs à (presque) toutes vos recettes pour les fêtes. Pour compléter vos 13 desserts, par exemple, prenez des figues, ouvrez-les, déposez une fine lamelle de pâte d’amandes de différentes couleurs et disposez-les dans un plat, en guise de friandise au moment du café. Effet assuré !

 

Le saviez-vous ?

Les fruits secs que vous trouvez chez La Vie Claire voyagent uniquement par bateau, un des modes de transport les plus écologiques. En effet, les émissions de CO 2 rapportées à la tonne sont extrêmement faibles.

Ils se consomment à tout moment de la journée !

Quels que soient les fruits secs, pensez à en ajouter dans votre müesli ou vos préparations culinaires. Idéals aussi pour le goûter des enfants ou à la place des bonbons qu’ils remplacent avantageusement, car très riches en sucres. Véritables concentrés d’énergie (300 Kcal pour 100 g en moyenne), ils sont, en outre, riches en minéraux et en oligo-éléments.
A conseiller aux sportifs qui réalisent des efforts physiques de longue durée : randonnée, ski de fond, tennis, vélo… ainsi qu’aux étudiants en période d’examens, aux personnes en période de stress, de fatigue, aux personnes âgées et aux femmes enceintes. Et même aux malades coeliaques puisque les fruits secs sont naturellement sans gluten !

Il n’est pas nécessaire d’en consommer de grandes quantités, une portion de 50 grammes de raisins secs (la valeur de 2 à 3 cuillerées à soupe), 5 à 6 abricots secs, 2 bananes, une poignée d’amandes (30 g ou 20 amandes environ) ou 2 figues sèches suffisent amplement au goûter, au petit déjeuner ou au dessert, pour améliorer la qualité nutritionnelle de l’alimentation quotidienne.

Bio et équitables

Depuis près de 10 ans, La Vie Claire soutient le programme « Happy Village » en Turquie, pour garantir aux producteurs des conditions de travail optimales et une meilleure qualité de vie grâce à leurs cultures de fruits secs biologiques. Dans le cadre de ce programme, La Vie Claire travaille avec la société turque Isik, fondée en 1974 par Mehmet Ali Isik, négociant en raisins et sensible aux méthodes de cultures « naturelles » de son grand-père agriculteur. La société est engagée dans la bio depuis 1991. Isik produit et exporte une large gamme de fruits secs : abricots, figues, raisins, pommes, cerises, mûres, noisettes, pistaches, dans de nombreux pays. Grâce à son programme « Happy Village », Isik produit des fruits dans le respect du cahier
des charges bio, tout en garantissant, à sa main d’oeuvre, un salaire digne et des conditions de travail respectables. L’achat garanti de leur récolte 10% au-dessus du prix du marché leur permet aussi d’améliorer la qualité de vie de leur famille. Et vous aussi vous le permettez quand vous achetez des raisins, abricots secs et des figues chez La Vie Claire !

Retour