Retour

Bien-être

Maux d'enfants en hiver

Les maux d’enfants

La petite enfance est un moment parfois difficile à vivre pour l’enfant mais aussi les parents avec son cortège de maladies infantiles, voire d’allergies. C’est le moment où l’enfant construit son immunité, son corps rencontre des bactéries, des virus, des champignons, il doit apprendre à y faire face et à prendre le dessus.

Malheureusement, certains enfants au terrain sensible ou allergique ont des difficultés à maîtriser l’agresseur et font des maladies à répétition. Pour ceux-là plus particulièrement, il est important de faire un travail de fond, de terrain, de soutenir leur immunité ou de la réguler : faire de la prévention est prioritaire. Heureusement, la nature est bien faite. Elle nous fournit de nombreux aliments, des plantes, des compléments alimentaires qui vont permettre d’améliorer la santé, le bien-être de vos chérubins pour peu que vous changiez certaines mauvaises habitudes.

Dans les premiers temps, il va falloir être déterminé, volontaire, tenace afin d’effectuer des changements parfois profonds dans l’alimentation ou dans les comportements.

Il faudra tenir bon car les freins seront nombreux : vous pouvez être sujet à la peur d’emprunter une médecine complémentaire, la méfiance, les critiques de la part de votre entourage, des spécialistes pourront parfois vous faire douter de votre choix. Le refus, la rébellion de votre enfant (suivant l’âge) d’adopter de nouveaux aliments ou de nouvelles pratiques vous ébranleront, mais tenez bon (le noyer en fleurs de Bach peut vous y aider) ! 

L’alimentation

« L’aliment est notre première médecine » disait Hippocrate, il y a plusieurs siècles, c’est toujours d’actualité.

Manger sainement va permettre de nourrir l’organisme, de le structurer, de le renforcer.

Une alimentation saine c’est :

  • Manger de tout en quantité raisonnable.
  • Privilégier les fruits et légumes (quel est ce dictat d’enfants qui n’aiment pas les légumes et n’en mangent pas ?), s’il n’en mangeait plus réintroduisez-les doucement en choisissant des couleurs, des présentations amusantes, en lui proposant des purées, des compotes.
  • Consommer des céréales complètes ou demi-complètes, varier les graines (riz, quinoa, sarrasin, blé…) mais aussi les féculents en proposant des pommes de terre, du potimarron, des patates douces, des lentilles, des haricots rouges.
  • Réduire la consommation de gâteaux, biscuits, confiseries en les remplaçant par des fruits secs : amandes, noix, noisettes, bananes, raisins, dattes, figues, abricots… ou encore une tranche de pain multi céréales, avec un bon morceau de chocolat ou agrémentée de pâte à tartiner chocolat/noisettes ou de miel.
  • Apporter des protéines de sources diverses à chaque repas : viande, œuf, tofu, crevettes, en privilégiant les poissons gras, sources d’oméga 3. Ne pas hésiter à faire facile en ouvrant une boîte de sardines ou de Protifoie (source incomparable d’oméga 3, vitamines D et A).

 

Les produits de la ruche et les huiles essentielles

Le miel, la propolis, le pollen sont d’excellents aliments qui permettent de soutenir le système immunitaire, de préparer les enfants à l’hiver. Le matin pendant 15 jours au petit déjeuner ajouter 1 cuillère à café de pollen dans la compote, il fond et se mélange très bien. Faites-lui sucer des gommes, des bonbons au miel et à la propolis.

Il existe aussi des sirops agréables au goût, naturels qui associent la propolis, le miel, la gelée royale à des plantes spécifiques telles que le sureau, l’échinacée, le plantain, le thym… Les sirops « pour la respiration » ou « pour les refroidissements » d’Herbalgem (à préférer en cas d’allergie) sont très intéressants. Lui nettoyer aussi régulièrement le nez avec de l’eau de mer (en spray) pour dégager les sinus.

En prévention (une semaine par mois) ou pour soutenir l’organisme, pensez à des associations de plantes comme « les plantes des défenses naturelles » de La Vie Claire, «la préparation dynamisée 4 forces de la ruche» avec de l’églantier de Ballot-Flurin ou « oléopolis » de Diétaroma conviennent bien aux enfants. Ne pas hésiter à leur donner régulièrement de la vitamine C naturelle que l’on trouve dans l’acérola, le cynorrhodon, l’argousier. Leur faire faire une cure d’eau de mer (PMH marin en ampoule) ou pour les plus jeunes, leur faire sucer ou croquer « animal parade » de Nature’s Plus, ils adorent !

Dans la maison, utiliser un diffuseur d’huiles essentielles pour assainir l’atmosphère, mettre quelques gouttes de lavande, d’eucalyptus radiata, de ravintsara ou une préparation telle que « les huiles de la respiration » de La Vie Claire. Diffuser dans la chambre de l’enfant pendant 20 minutes avant qu’il aille dormir. Au coucher et le matin, massez-lui la gorge, la nuque, le haut du thorax et du dos avec une préparation telle que 2 gouttes des « huiles essentielles immunitaires » de La Vie Claire dans une cuillère à café d’huile de noisettes ou de sésame. Vous pouvez aussi employer le tea tree, le thym a linalol, la palmarosa ou la lavande.

Pour les otites, masser le pavillon et l’arrière de l’oreille avec 1 goutte d’huile essentielle de lavande mélangée à une huile végétale, plusieurs fois par jour, surtout ne rien mettre dans le conduit de l’oreille !

Pour les enfants de moins de 3 ans, demandez conseil à un spécialiste.

 Les huiles essentielles bio

La respiration, le sport

La nature, l’exercice physique, le sommeil sont des éléments indispensables à la santé de l’enfant. Le week-end, emmenez-le marcher, faire du vélo, du roller dans un lieu de verdure. La respiration dans un endroit sain et le mouvement sont vitaux à l’organisme. Il est important de l’extraire du monde clos de la télé, de l’ordinateur, de la tablette, même s’il n’en a pas envie, et qu’il fait froid !

Astuces pour le goûter

Laissez visible sur la table les aliments que vous souhaitez le voir manger. Disposez sur la table des fruits séchés, fruits à coque (amandes, noisettes, noix…), des fruits frais, de l’eau, du jus de carotte lacto-fermenté (excellent pour la flore intestinale). De temps en temps, proposez-lui du pain perdu (rapide à préparer avec du pain, oeuf, boisson végétale, sirop d’érable, sucre complet ou miel). Faites-lui découvrir les boissons végétales (riz, amandes, avoine…), il y a un tel choix qu’il y en a forcément une qui lui plaira.

Article rédigé par Carole His, Praticien de Santé et Naturopathe.

www.chis-naturopathe-lyon.com

Retour

A lire aussi

Petit conseil expert

Soin des pieds

Prendre soin de ses pieds

Certains acides sont éliminés par les reins. Lorsqu’il y a trop de déchets, ils restent en circulation dans le corps et ont tendance à se stocker dans les membres inférieurs et plus particulièrement dans les pieds. Prendre soin de ses pieds fait partie d’une bonne hygiène de vie, pourtant ils sont souvent peu pris en considération.

Dossier

Les huiles essentielles de l'hiver

En prévention mais aussi en soin, les huiles essentielles sont d’un grand intérêt durant la période hivernale. Elles s’avèrent très utiles pour traiter les maux de l’hiver tels que le rhume, les maux de gorge, les coups de froid, la toux, la sinusite…

A la loupe

Relaxation

Relaxation

La relaxation à la maison

Pour être en bonne santé, il est nécessaire de se ménager des moments de détente. Le corps a besoin de repos (sommeil, moments calmes) pour se recharger, se réparer. C’est la nuit que le corps, élimine les acides, les déchets, que la peau, les organes se réparent. Nous avons aussi besoin dans la journée de nous poser, hyperactivité mentale ou physique fragilisent notre corps.

A la loupe

Huiles essentielles

Les huiles essentielles bio

Les huiles essentielles bio

L’huile essentielle est une substance volatile qui fait partie de la structure interne d’une plante aromatique. Elle provient de différentes parties, selon la plante dont elle est issue : des poils présents sur certaines feuilles (géranium, patchouli…), des feuilles elles-mêmes (romarin, basilic), des pétales (lavande, rose ou jasmin), du bois (cèdre) ou des racines (gingembre). Selon le genre, l’espèce, la variété botanique ou l’origine de la plante, ses propriétés diffèrent.