Retour

Bien-être

Maîtriser son stress avant les examens

Les examens sont pour bon nombre une période de tension importante, voire extrême. Certains vont commencer à s’inquiéter de nombreuses semaines avant l’épreuve alors que pour d’autres ce sera quelques jours avant, voire la veille. Les capacités de mémorisation, d’endurance et de récupération ne sont pas les mêmes. En général, l’anticipation devra être plus précoce chez un adulte que chez un jeune étudiant, les années écoulées ayant entamé les réserves de résistance.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le stress engendre systématiquement une fuite de magnésium. Dès les premières révisions, veillez à avoir des apports en magnésium et en vitamine B6 conséquents. Faites aussi appel aux plantes : la rhodiole, le ginseng à moins que vous ne préfériez la gelée royale.

 

 

COMMENT SE PRÉPARER ?

 

L’ALIMENTATION a un impact déterminant sur le cerveau. Pour qu’il soit performant, il a besoin d’aliments qualitatifs. Le cerveau a la teneur en lipide la plus élevée après les tissus adipeux. Il est particulièrement riche en acides gras polyinsaturés que l’on trouve dans les huiles vierges de colza, noix, lin, chanvre. La source la plus assimilable se trouvant dans les poissons gras et les algues.

Évitez tout ce qui est riche en graisses saturées et en sucre, ils vont ralentir la digestion et surcharger le foie. Évitez ou réduisez la consommation de biscuits, gâteaux, quiches, fromages et préférez les céréales complètes, les fruits secs.

 

L’EXERCICE PHYSIQUE est nécessaire tous les jours, il permet à la fois de décharger la nervosité, l’anxiété et de mettre au repos le mental.

Faites un peu de cardio : jogging, natation, marche nordique, ou marchez 10 minutes d’un bon pas puis augmentez-la cadence 2 minutes, cela va améliorer l’irrigation du cerveau.

Moins intensément, tenez-vous debout jambes écartées, touchez alternativement le pied droit avec le bout de la main gauche puis le pied gauche avec la main droite, une vingtaine de fois.

 

LA RESPIRATION Si vous sentez le stress vous gagner, le plexus solaire se crisper, le ventre se nouer ou la boule dans la gorge apparaître, faites cet exercice : installez-vous confortablement au fond de votre chaise, les 2 pieds bien à plat, les yeux fermés, inspirez en comptant jusqu’à 5 puis vous soufflerez en comptant jusqu’à 5 et vous respirerez de cette manière pendant 5 minutes. Au début cela peut vous sembler difficile mais après quelques respirations ce sera plus aisé et vous allez sentir le calme s’installer. Pour un apaisement durable il est conseillé de le faire 3 fois par jour. Ceci aura aussi un impact sur votre sommeil, votre digestion et votre immunité.

L’emploi des huiles essentielles permet de calmer le jeu : utilisez les huiles de bergamote, de lavande, de camomille ou de verveine citronnée*.

ASTUCE !

Utilisez les fleurs de Bach notamment le Rescue que l’on appelle aussi « remède d’urgence ». Dès que l’inquiétude monte, le prendre à raison de 4 gouttes au moins 4 fois par jour, à mettre directement dans la bouche ou dans un peu d’eau.

 

* En humant directement les effluves du flacon (se placer à une dizaine de centimètres).

 

LE JOUR DE L’EXAMEN : mettre dans son sac une bouteille d’eau et des fruits secs afin que le cerveau soit bien hydraté et alimenté en énergie.

Retour