Retour

Saveurs

Mon premier Noël bio

Mon premier Noël bio

Les fêtes de fin d’année se préparent, se savourent et se partagent en famille. Les mets sont choisis avec soin, et bio dès que cela est possible ; pas question de manger n’importe quoi à Noël ou lors du repas de fin d’année. Voici un menu saveur, spécial débutants. Bon appétit !

A l’apéritif ?

Assez des cacahuètes et des chips ! Misez sur des canapés et tartinades de tofu, de caviar d’aubergine ou crétois (tomate et olives) et les dips à base de purées d’oléagineux (mélangez 1 yaourt de brebis, 3 cuillères de purée de pistache, 2 cuillières de jus de citron, sel, poivre).

Quelques légumes crus, trempette et le tour est joué !

 

 Noël bio

D’abord, l’entrée...

Merveille de saumon fumé à l’aneth

L’entrée est une mise en bouche, une première impression, essentielle pour épater vos convives. Elle ne doit toutefois pas les rassasier ; le repas ne fait que commencer !

En cette fin d’année, l’un des rois de la fête est le saumon.

Et bio, bien sûr ! 

  Noël bio

 

Pourquoi choisir un saumon biologique ? 

Parce que le conventionnel concentre souvent de fortes doses de métaux lourds comme le mercure. Le saumon bio lui, est élevé dans de vastes bassins et nourri avec des céréales bio et des poissons sauvages, sans aucune substance d’origine animale (bio ou non bio) ni OGM. Bien sûr, le recours aux antibiotiques est interdit. 

Et si son teint n’est pas rose comme celui de ces saumons dopés aux colorants artificiels mais beige, c’est normal !

Quant à sa chair, elle est plus ferme et plus fondante.

En version fumé, c’est-à-dire salé à la main pendant des heures à basse température, au bois de hêtre et de chêne, sans ajout de sucre ni d’arôme, il se marie à toutes vos envies.

Filet de citron, nuage de crème, pincée d’aneth, tour de moulin aux quatre baies... A vous de voir comment vous le préférez !

Le saumon : côté santé

Riche en Oméga 3, ces acides gras qui veulent du bien à vos cellules et aident à prévenir les maladies cardio-vasculaires, et vitamines A et D, mais aussi en magnésium, fer et phosphore, le saumon aide à lutter contre le vieillissement et les maladies cardio-vasculaires.

Fumé, il est encore plus riche en Oméga 3 et en nutriments, car il contient moins d’eau. C’est d’ailleurs généralement sous cette forme qu’on le consomme pendant les fêtes de fin d’année.

Et s’il est ce qu’on appelle un poisson gras (10% de lipides), il reste moins gras que la plus maigre des viandes. Intéressant, pour tous ceux qui surveillent leur ligne !

Ensuite, le plat de résistance...

Volaille fermière endimanchée, aux marrons frais

Le festival pour les papilles continue, avec de la dinde par exemple, un grand classique. Savoureuse, peu calorique et riche en protéines de bonnes qualités et facile à digérer, la dinde se cuisine avec ou sans farce (la farce rend la chair plus onctueuse) et doit être arrosée assez souvent pour ne pas se dessécher.

Optez pour une viande bio, l’assurance que les volailles ont accès à un vaste parcours herbeux et sans pesticides, et à des poulaillers où la densité respecte leur bien-être. Leur spécificité provient aussi de leur alimentation exclusivement composée de produits issus de l´Agriculture Biologique. 

 Noël bio

 

La dinde : côté nutrition

Riche en protéines et pauvre en graisses, la dinde a tout bon. Sa faible teneur en matières grasses et en acides gras saturés en font un aliment à prendre en compte pour se protéger des maladies cardio-vasculaires, notamment parce qu’elle favorise la diminution du mauvais cholestérol. La dinde représente aussi une source importante de phosphore, bénéfique pour la santé des dents et pour les os. Avec 150 kcal pour 100 g, la dinde constitue donc un atout idéal, surtout pour celles qui veulent surveiller leur ligne.

Pour changer, pensez au chapon, à la chair tendre et délicate, car plus riche en acides gras mono et polyinsaturés. Un atout pour le bon fonctionnement de votre appareil cardio-vasculaire et votre circulation sanguine, en plus du goût ! Préférez-le rôti, braisé ou poêlé plutôt que grillé, pour conserver ses bonnes graisses. Le chapon a un autre avantage : il est généralement gros (environ 6 Kg) et convient donc parfaitement aux grandes tablées familiales.

Enfin, l’oie, elle aussi contient des graisses bénéfiques, ainsi que d’excellentes qualités nutritives. Si elle a un peu disparu des tables de fêtes, supplantée par la dinde ou le chapon, elle demeure un mets de choix. Comme le chapon, il est conseillé de la cuire au four : piquez sa peau afin de laisser la graisse s’écouler.

Et en accompagnement ?

A Noël, les marrons ont la cote. Et en provenance d’Ardèche s’il vous plaît, principal département producteur de France, loin devant la Corse, les Cévennes, le Limousin et la Dordogne !
Chez La Vie Claire, les marrons entiers bio proviennent de cette région d’exception. Cuisez-les à la vapeur, en farce pour une volaille, ou en purée, ils se prêtent à toutes les fantaisies culinaires.

Noël bio

 

Autre légume de saison : l’endive, la belle d’hiver ! Crue ou cuite, braisée ou sautée, l’endive, cette championne de la légèreté (17 Kcal aux 100 g à peine !), se marie à tous vos plats, seule ou accompagnée d’ingrédients aussi divers que la girole, le pamplemousse, l’échalote, le roquefort ou la pomme. Comptez 100 g d’endives par personne et jusqu’à 300 g lorsqu’elles sont braisées.

 Noël bio

 

Astuce !

Pour retirer l’amertume des endives, versez un peu de lait dans l’eau de cuisson.

 

Place au fromage...

Avant les douceurs du dessert, et s’il vous reste encore une petite place pour le salé, vous prendrez bien un peu de fromage ? Chez La Vie Claire, on vous a réservé du fromage moulé de brebis bio et un fondant de chèvre bio, fabriqués en France de manière artisanale, avec du bon lait français. Le lait de brebis, particulièrement digeste, est source de vitamines B et de calcium. Il est donc recommandé aux personnes qui ne tolèrent pas le lait de vache.

Et pour profiter au mieux de leurs saveurs, n’oubliez pas de sortir votre plateau (un support naturel en verre, bois ou osier) au moins une heure avant le repas.

A marier avec du bon pain : seigle et figue bio ou pain aux noix et raisins bio ? Pourquoi pas les deux ?

 Noël bio

 

 

Le dessert enfin...

Chocolaté ou rien du tout bien sûr, vous ne couperez pas à la fameuse bûche de noël... maison, c’est mieux ! Sinon, n’oubliez pas d’offrir ces biscuits à la cassonade et à la cannelle, les fameux speculoos ! Mais l’ingrédient phare, c’est toujours le chocolat. Réalisez un dessert ou découpez quelques carrés de chocolat bio que vous disposerez dans une jolie assiette. A picorer
sans faim et sans fin !

Des bulles sinon rien...

Tchin tchin !

Pour fêter la fin d’année comme il se doit, vous apprécierez bien une petite coupe de champagne ? Oui, mais pas n’importe lequel ! La Vie Claire vous a mis de côté deux crus issus de productions biodynamiques. Les vignerons qui pratiquent la biodynamie vont encore plus loin que la «simple» culture biologique (sans recours aux pesticides et engrais chimiques, ni ogm). Ils apportent aux sols des fertilisants naturels, aspergent les vignes de préparations homéopathiques et labourent de manière très spécifique. La qualité de leur champagne est remarquable.
Vous avez le choix entre le champagne brut tradition Biodynamie Erick Schreiber et le champagne brut Leclerc Brillant.

Vous nous en direz des nouvelles !

 

  Noël bio

Bonnes idées à faire avec les enfants...

  • Pour le repas, proposez aux enfants de mettre la main à la pâte. Ils peuvent découper des fonds de tarte, monter les blancs en neige, touiller les sauces, beurrer un plat...
  • Proposez-leur de concocter des guirlandes gourmandes (en enfilant sur un fil doré des bonbons, des papillotes, des caramels...), des personnages en pâte d’amande, une maison en pain d’épices, des boules coco...
  • Laissez leur créativité s’exprimer à travers des cartes marque-place à décorer, des nappes à dessiner ou toute autre activité manuelle qui les occupera.
  • Demandez-leur de décorer le sapin (un vrai, de préférence cultivé en France afin d’éviter le transport) : une ou deux couleurs maxi, c’est plus joli.

 Noël bio

Astuces pour une soirée parfaite

  • Présenter le consommé ou le dessert dans des verrines en verre : une idée qui séduit de plus en plus de grands restaurateurs pour le côté esthétique mais aussi pratique (on sert une fois chaque invité). Et écologique : le verre est recyclable !
  • Remplacez vos plateaux par des ardoises : c’est plus joli et plus original.
  • Réserver un petit cadeau pour chacun : achetez un présent-surprise pour vos convives et enveloppez-le dans un papier kraft, très tendance. Présentez-le dans chaque assiette ou sous la serviette.
Retour

A lire aussi

Tour de France

Lait bio

Une vache bio

En passant par la Lorraine... j’ai croisé une vache à lait.

Incroyable mais vrai, en nous promenant en Lorraine, nous sommes tombés sur une vache. Une vraie. Qui parle. Compte-rendu d’un dialogue pas comme les autres.

A la loupe

Jeunes pousses bio

Les jeunes pousses bio La Vie Claire

Toute la richesse des jeunes pousses dans vos assiettes d’été

Non seulement, elles sont délicieuses à consommer mais en plus, elles sont riches en vitamines et minéraux.

Produit vedette

Pruneau bio

Le pruneau bio

Le pruneau

Valérie Cupillard partage avec vous son expérience de la cuisine bio pour mieux utiliser les ingrédients de base. Auteur de nombreux livres disponibles dans les magasins La Vie Claire, vous retrouverez son actualité sur son site : www.biogourmand.info

Tour de France

Tomates bio

Les tomates bio

Elles ont du cœur nos tomates !

Affalée de tout son long dans un champs ensoleillé, sous un tunnel, une tomate a accepté de nous livrer quelques bribes de sa vie. Passionnant.