Retour

Soin & beauté

Rencontre avec Laura Thomas, responsable de la gamme beauté pour La Vie Claire

Laura nous explique comment fonctionne son rôle de chef de produits-acheteuse beauté, entre le développement, la sélection des meilleurs produits de beauté bio et la relation avec les fournisseurs.

En quoi consiste votre métier ? 

Derrière le terme de chef de produits - acheteuse il y a une profession plus complexe que l’idée qu’on s’en fait habituellement. Les 2/3 de notre activité sont consacrés à la gestion de produits. Cela passe d’abord par le développement ou la sélection, qui se fait en étroite  collaboration avec nos fournisseurs. Ensuite vient la négociation, au cours de laquelle nous essayons d’obtenir les meilleurs tarifs pour les consommateurs. L’animation en magasin est également très importante pour dynamiser les produits sur notre réseau. Enfin, nous cherchons à construire de vrais partenariats avec nos fournisseurs. Le suivi et la communication avec ces acteurs sont primordiaux ! 

 

Le fait de négocier et d’acheter des produits bio génère-t-il des règles particulières ? 

Ce sont deux choses différentes. L’achat de produits bio, donc la création d’assortiments, est ici différent du conventionnel en raison des garanties importantes et des certifications nombreuses que nous demandons aux fournisseurs. La négociation dépend surtout de la taille du fournisseur. Nous travaillons avec tous types d’entreprises, et notre but reste le même, faire en sorte que le prix reste juste pour tout le monde : les producteurs, nos magasins, mais aussi bien sûr les consommateurs. 

 

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?

J’aime surtout ses aspects humain et logistique, qui demandent des capacités d’adaptation. Il s’agit, par exemple, d’accompagner nos fournisseurs, de créer avec eux une relation sur le long terme, ou encore d’élaborer des gammes de produits qui répondent aux besoins des consommateurs, besoins que nous analysons à l’aide de données précises. C’est bien plus varié qu’on ne le croit ! 

 

Pourquoi les produits de beauté bio font-ils la différence ?

Leur composition est élaborée avec le plus grand soin et ils sont soumis à des cahiers des charges très rigoureux. Beaucoup d’ingrédients sont interdits en bio, soit parce qu’ils sont nocifs pour l’homme, soit parce qu’ils sont néfastes pour la nature. L’absence des composants les
plus controversés (le paraben, par exemple) est signalée sur les étiquettes, ainsi que la liste des ingrédients majeurs (les matières premières notamment) contenus dans le produit. Il y a une véritable nécessité à informer correctement le consommateur.

 

Belle et bio cet été… c’est possible grâce à la sélection de Laura !

 

Pour protéger la peau contre les agressions 

Grâce à son pouvoir cicatrisant et apaisant, l’aloé vera est votre allié miracle pour remédier aux coups de soleils, irritations ou brûlures qui pourraient se mettre en travers du chemin de vos vacances. À utiliser de la tête aux pieds.

 

Pour hydrater

Le beurre de karité nourrit votre chevelure en l’hydratant profondément. Il est idéal pour limiter les effets du fameux cocktail bain de mer-soleil, qui pourrait bien laisser vos cheveux sur la paille.

 

Après une journée ensoleillée

Les eaux florales sous forme de spray La Vie Claire constituent un démaquillant naturel et léger. Choisissez l’extrait de plante selon votre type de peau et l’effet que vous recherchez. Ainsi, la rose régénère l’épiderme, et l’hamamélis éclaircit le teint.

 

Le coup de coeur de Laura

L’huile de ricin, que je n’utilisais pas auparavant et que j’ai découverte grâce à La Vie Claire. C’est un soin fantastique pour garder des ongles en bonne santé !

 

Auteur : Safia Amor

Crédit photo : Thinkstock

Retour