Retour

Saveurs

Rencontre avec Mireille, une brebis lacaune

Les yaourts au lait de brebis que vous achetez dans nos rayons, vous les aimez ? Nous aussi ! Nous avons voulu rencontrer ceux qui les faisaient. Nous sommes tombés sur Mireille, une belle blonde à la tête fine et aux sabots vernis, qui vit sur 600 hectares au cœur des grands Causses !

Vous ici, je vous dérange en plein travail ?

Bien sûr ! Vous pensiez que je me roulais les pattes ! Eh non, ma petite dame, je bosse dur. Là, telle que vous me voyez, je fabrique du bon lait. C’est ma spécialité ! La lactation chez nous est de 200 à 210 jours par an et le reste du temps, c'est la fin de gestation et le repos avant la mise bas. Chacune de nous produit durant sa lactation 260 à 300 litres de lait. Ensuite, mon patron le transformera en yaourt.

Vous pouvez préciser ?

Notre production artisanale de yaourts est implantée au coeur du bassin de production du lait, qui est collecté à moins d'une heure du lieu de transformation. De plus, le lait frais et entier de brebis n'est ni standardisé ni homogénéisé, seulement pasteurisé au bainmarie ce qui est garant d'une extrême douceur
du produit. Et sachez que selon les variétés des plantes pâturées, le lait peut-être plus ou moins fort en goût.

Ca fait longtemps que vous vivez sur ces terres ?

Depuis plus de 16 ans. En 2000, il a repris une exploitation - bio déjà à l’époque ! et produit du lait pour une laiterie. Au bout de 5 ans, il a décidé de valoriser ce lait et de fabriquer ses propres yaourts. Quelle bonne idée ! Ces voisins sont devenus ses premiers clients. Ah, on peut dire qu’il les bichonne ceux là! Nous sommes devenus une entreprise artisanale, en restant ce qu’on a toujours été : une ferme familiale.

On vous traite bien alors ?

On vit dans un palace, vous voulez dire ! Un décor de rêve, de la place pour nous toutes, pas plus de 3 brebis à l'hectare. Une nourriture de roi - jamais d’ensilage, je suis alimentée traditionnellement à la pâture et avec du foin comme il est de coutume. L'hiver, j'ai même droit à des céréales (de l'orge) miam !

Mon préféré !

Sans hésiter c’est le yaourt bicouche à la confiture de lait, une vraie gourmandise ! C’est mon patron qui fabrique sa propre confiture et elle est élaborée à partir du lait frais que nous produisons avec mes copines dans les fermes bio d’Aveyron et de Lozère.

 

Retour