Retour

Saveurs

Rencontre avec une poule bio

Rencontre avec une poule de la Drôme

Non elle n’a pas de dents mais elle parle ! Visite guidée d’un poulailler.

Vous, en pleine cambrousse? Vous êtes perdue ma parole…

Je suis ici chez moi Madame et là, je m’ébats. Je me dégourdis les pattes. Je prends l’air.  Je profite du paysage. La drôme d’un côté et l’Ardèche de l’autre ! Chez nous, les cocottes vivent en liberté …Imaginez, nous bénéficions chacune de 4m2 par poule. Alors, même si nous sommes 3 000 par salle d’élevage on a de la place. C’est le luxe !

Superbe en effet ce coin, une ferme, une coopérative ?

Le site est spécialisé  dans la production, le conditionnement et la commercialisation des œufs de poules élevées en plein air issues de l’Agriculture Biologique. La société est constituée en réseau d’une vingtaine d’élevages géré sous le régime de l’intégration afin de maîtriser la production et assurer  un revenu annuel lissé aux éleveurs. De plus, nos éleveurs ont en général une à deux, voire trois activités en parallèle des œufs (des céréales, des lavandes, de la vigne, des fruits, des noix…), ce qui permet de maintenir l’emploi dans la région, notamment sur des zones reculées. Les céréales, notre alimentation, sont fournies également par une coopérative locale.

Il paraît que vos œufs sont irréprochables au niveau de la qualité ?

Bien sûr ! On nous suit depuis l’élevage jusqu'au distributeur grâce aux outils de traçabilité. De plus, nous sommes bio, autant dire, contrôlés de A à Z selon la réglementation. Et puis, notre alimentation est constituée majoritairement de céréales bio. Au niveau santé, on nous traite en préventif avec des soins phytothérapiques et homéopathiques. Et lorsque nous sommes malades -une bronchite …- on ne nous donne évidemment pas d’antibiotiques ! De toutes façons, on est des robustes, jamais une patte de travers ! 

Racontez-moi votre vie

Trépidante. Déjà, nous arrivons à la ferme à 18 semaines, prêtes à pondre. Nous séjournons 54 semaines soit jusque vers 1 an.  Quant à notre journée, elle est toujours un peu la même : Vers 10h, on nous ouvre les portes du poulailler et zou, nous voilà dehors à nous ébattre en pleine nature. On mange (125 g par jour de céréales), on boit (200 à 250 ml d’eau),  on se balade, on papote. Puis, retour au bercail à la tombée de la nuit. On dîne, on joue, on pond. Combien d’œufs par jour ? Un seul mais un beau !

Justement, ils sont comment vos œufs ?

Magnifiques. Uniques. Plus sérieusement, saviez-vous que plus on est jeunes, plus nos œufs sont petits ? Et inversement ! Bon, la taille de l’œuf n’est pas le plus important. Ce qui compte c’est sa fraîcheur et sur ce plan-là, on est servis. Nos œufs sont régulièrement contrôlés notamment au niveau de la coquille. Fêlure, couleur, poids,  … tout est passé au crible par le responsable qualité qui nous examine toutes les semaines voire tous les jours.

Et après ?

Les œufs sont emmenés au centre de conditionnement et mis en boîte, puis livrés dans les magasins La Vie Claire. Et toujours cette même question qui nous taraude tous : qui de l’œuf ou la poule … ?

 

Le saviez-vous ?
Les fientes de poules sont utilisées comme engrais par les éleveurs !

 

Merci à Patrice Guillemet, directeur de Val D’Eurre - (Coopérative Dauphinoise et Terre Dioise)

 

0, 1, 2, 3… kezaco ?

Vous avez remarqué, vos œufs « parlent » ! Décryptage.

Des chiffres :

0 = poules élevées en élevage biologique

1 = poules de plein air ou Label Rouge (les poules se déplacent librement)

= poules au sol (élevées en volières)

3 = poules en cage (élevage en batteries)

Des lettres :

Vous apercevez deux lettres : elles correspondent au pays d’origine. Les cinq chiffres qui suivent sont le code de l’élevage agricole.

Ainsi, 0FE407174 signifie que vous avez entre les mains un œuf bio provenant de l’élevage français enregistré sous le numéro 40717, bâtiment 4.

Leur poids

XL : très gros œufs (73 g et plus)

: gros œufs (63 g et plus)

: œufs moyens (53 g et plus)

: petits œufs (moins de 53 g)

 

Retour