Retour

Bien-être

Lutter contre les allergies

Une allergie, pas de panique !

De plus en plus fréquentes, les allergies touchent les enfants comme les adultes. Explications.

Au fait, c’est quoi ?

L’allergie est une réponse inappropriée de notre système immunitaire à une ou plusieurs substances normalement inoffensives pour le corps.

Lors de la réaction allergique, il y a production de l’histamine qui provoque rougeur, gonflement, écoulement, voire plus grave, un choc anaphylactique (gonflement avec risque d’étouffement).

 

Diverses causes

Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette hausse des allergies : la pollution, la surconsommation de toxiques (les conservateurs et pesticides présents dans les aliments, les médicaments, le tabac, l’alcool...), une alimentation inadaptée (trop de sucre, trop de graisses animales, pas assez de minéraux), le stress, le surmenage physique ou mental, une hygiène de vie anarchique (manque de sommeil, d’exercices physiques, repas décalés...) et l’hérédité. Ces éléments perturbent et affaiblissent les organes qui régissent notre immunité, le foie et les intestins.

A faire

  • Pour réduire ou éviter toute réaction allergique, il est important de supprimer les aliments contenant :
  • Les allergènes concernés s’ils sont connus : pollen, arachide, œuf, oignons ...
  • L’histamine et la tyramine : fraise, épinard, tomate, vin blanc, champagne, charcuterie, poissons, crustacés, coquillages, fromages fermentés, levures, bière, pâtés végétaux, miso, tamari, yaourts, fromages, etc.
  • Des graisses saturées : fromages, viandes grasses, charcuterie, pâtisserie, gâteaux, chocolat, viennoiserie ...
  • Du gluten : (blé, kamut, épeautre, orge, avoine, seigle), qui agissent comme “des colles” sur la paroi des intestins et des bronches. Privilégiez les céréales et féculents tels que le quinoa, le riz, le soja, les lentilles, les fèves, les pommes de terre, les patates douces car ils sont exempts de  gluten. Pensez à la gamme sans gluten de La Vie Claire.
  • Sans oublier les produits laitiers à base de vache dont certaines protéines se rapprochent des allergènes.

 

Des coups de pouce

Pour soutenir votre organisme et enrichir votre flore intestinale, vous pouvez :

  • Faire régulièrement des cures de pré et probiotiques : ils contiennent des bactéries “amies” qui renforcent l’immunité au niveau de l’intestin et empêchent la prolifération des germes indésirables.
  • Consommer des produits lactofermentés tels que les jus de légumes ou carottes La Vie Claire, la choucroute, le kombucha, le kéfi r, le miso…
  • Ajouter tous les jours à votre alimentation des matières grasses mono et polyinsaturées : huile de colza, noix, olives, carthame (et des poissons gras).
  • Stimuler votre foie par des tisanes ou extraits de plantes comme : romarin, chardon marie, chrysantellum, americanum, desmodium.
  • Soutenir votre organisme par des plantes comme le cassis (anti-inflammatoire naturel) ou le romarin (anti-allergique), voire des macérâts de bourgeons (gemmothérapie), également très efficaces.

 

Le saviez-vous ? 

A la naissance, au moment du passage dans le vagin de sa mère, le nouveau né commence à se constituer son système immunitaire. Ensuite, l’enfant développera son immunité en tétant sa mère (le lait maternel contient des anticorps) ou grâce à des laits contenant des probiotiques. Pour avoir une bonne flore vaginale, il est conseillé aux femmes enceintes de prendre des probiotiques lors des derniers mois de grossesse et de la lactation.

 

Carole His (Praticien de Santé, Naturopathe)

Retour