Retour

Bien-être

Voilà l'été, voilà l'été !

L’été est le moment privilégié pour recharger ses batteries, se ressourcer. C’est le moment de nourrir son corps d’aliments sains mais aussi d’augmenter son énergie en profitant au maximum du soleil, de la nature. Je vous propose quelques pistes pour régénérer ce corps et surtout le respecter car tout au long de l’année nous le mettons à mal en ne respectant pas ses besoins (exercices physiques, sommeil, repos, nature, alimentation, respect de ses rythmes). La tête et l’intellectuel ont pris le pas sur le corps et la nature alors que tous deux sont vitaux à notre santé, à notre bien-être et à la pérennité de notre espèce. L’été c’est aussi le moment de prendre du recul, de faire le point sur ses propres valeurs, ses aspirations. Cela peut être l’occasion de se recentrer sur le sens que l’on donne à sa vie, les projets que l’on a et les moyens de les atteindre.

Petit programme de l'été !

 

L’ALIMENTATION :

 

Les étals sont riches de couleurs, les fruits et légumes sont nombreux, variés, à profusion. Les couleurs rouge, jaune, orange, bleu foncé sont signe d’une grande richesse en antioxydants et en flavonoïdes. Les fruits et légumes qui en contiennent vont donc améliorer l’ensemble de notre métabolisme, ils vont permettre à nos organes de se régénérer, et par la même occasion de ralentir le vieillissement de notre corps.

Une idée : prévoir une journée de monodiète par semaine, elle reposera votre système digestif et participera au drainage et nettoyage de votre corps. Les fruits et légumes à privilégier : courgettes, pêches, fraises, melons, raisins, cerises pour ceux qui les supportent.
La monodiète : prendre les légumes les plus frais possible (un produit juste cueilli contient encore de l’énergie, des enzymes et beaucoup de vitamines). Privilégier les produits bio, l’idéal étant de manger l’intégralité du fruit ou du légume, car c’est dans la peau et juste sous la peau que l’on trouve le plus d’antioxydants.

Une monodiète c’est consommer un seul aliment à volonté cuit et/ou cru durant une période déterminée. Je vous invite à privilégier les aliments cuits pour les personnes dont le système digestif est un peu sensible, les fibres seront moins agressives pour les intestins. Cela évite également d’avoir envie de manger trop souvent (le cru amenant un effet de satiété plus rapide, on mange moins en quantité, mais on a faim plus souvent !).

 

LA NATURE :

 

Elle est à notre disposition pour renforcer notre vitalité : les arbres, les cours d’eau, la mer, le soleil, les fleurs sont autant d’éléments qui apportent de l’énergie positive à notre corps et à notre mental. Marcher pieds nus, s’allonger dans l’herbe dans la nature, dans un jardin ou un parc, est un excellent moyen de capter l’énergie tellurique, de s’ancrer, de se « remettre à la terre », de redonner de l’énergie au bas du corps (le hara) et ainsi de relancer les surrénales (notre centrale énergétique). Se mettre sous un arbre pour lire, dormir, méditer (prendre juste 3 à 5 minutes pour faire le vide dans votre tête, être à l’écoute de ce qui se passe dans le corps), respirer (porter attention à votre respiration, imaginer amener l’air dans les différents membres, dans la tête et à chaque expiration laisser partir les tensions, les pensées, les réoccupations s’il y en a). Marcher dans la nature plusieurs minutes en silence, porter attention à chaque pas que vous faites, quelles sont les sensations sous vos pieds, le sol est-il dur, souple... ? Regarder la nature autour de vous, y a-t-il des arbres, des fleurs, de l’herbe ? Prendre le temps de les regarder, de les détailler, de les toucher, de les sentir.

 

 

LE SOLEIL :

 

Depuis plusieurs années, les média, une partie du monde médical et surtout les laboratoires qui produisent des crèmes solaires nous expliquent que le soleil est très néfaste à notre santé : il engendre des cancers de la peau, le vieillissement précoce de la peau et qu’il est dangereux pour nos yeux. Il faudrait donc l’éviter ou à chaque fois que le soleil pourrait nous atteindre, protéger notre peau, mettre des lunettes de soleil, nous badigeonner de crème ou nous couvrir de la tête aux pieds alors qu’il participe à la production de notre vitamine D, indispensable à la construction de nos os et à notre immunité. Revenons au bon sens : notre femme préhistorique, Lucy l’Africaine, n’est pas née avec des lunettes de soleil sur le nez, une casquette sur la tête et un badigeon de crème solaire ! Par contre elle avait remarqué que le soleil tapait dur sur la peau, qu’il faisait mal aux yeux entre 11h et 16h, et que par conséquent il valait mieux se mettre à l’ombre durant ces heures ! Elle avait aussi constaté que le soleil était une grande source d’énergie, que sans lui la vie était impossible, qu’il dynamisait l’eau, les plantes, les arbres et leur permettait à eux de se ressourcer.

Profitez donc du soleil aux heures douces !

 


 

UN EXERCICE POUR STIMULER TOUTES LES GLANDES ENDOCRINES :

 

Debout face au soleil, fermez les yeux et imaginez les rayons du soleil qui passent au travers de vos yeux, viennent toucher le milieu de votre cerveau et vont dynamiser, réchauffer, nourrir l’hypothalamus et l’hypophyse. Puis ils descendent et font de même au niveau de la gorge sur la thyroïde, descendent ensuite vers le pancréas puis les gonades (testicules, ovaires). Puis toujours les yeux fermés vous vous retournez et faites de même de la tête au bassin, arrivé au milieu du dos ce sont les surrénales qui seront stimulées. Puis vous ouvrez les yeux et regardez la nature autour de vous, la perception des couleurs ne sera pas la même qu’avant l’exercice, les couleurs seront plus denses, plus éclatantes.

 

 

Auteur : Carole His

Crédit photo : Thinkstock

Retour