Retour
Les valeurs de La Vie Claire

Petite histoire de la bio

Les prémices de l'Agriculture Biologique remontent au début du 20ème siècle selon trois courants principaux.

En Suisse : les docteurs Hans Muller et Hans Peter Rusch incitent à l'autonomie des producteurs, au respect de la terre et des filières les plus courtes possibles.

En Angleterre : l'agronome Albert Howard préconise la fertilisation des sols par l'humus, l'emploi de fertilisants obtenus à partir de substances renouvelables et compostées.

En Autriche : Rudolph Steiner remet en cause les principes de l'agriculture moderne. Il est à l'origine de l'agriculture bio-dynamique (Demeter) basée sur le compostage, la prise en compte des forces telluriques (de la terre) et cosmiques dans les pratiques agricoles.

En France, l'Agriculture Biologique est née de deux mouvements parallèles initiés dans les années 60 par :

  • Les producteurs : en effet, face à l'agriculture intensive, ces derniers ont ressenti le besoin d'un retour à des méthodes plus traditionnelles en conformité avec la nature.
  • Les consommateurs : ces derniers se sont regroupés en association dont la principale est Nature et Progrès avec pour objectif de défendre une alimentation issue d'une autre agriculture, d'une autre éthique, répondant à leurs attentes.
Retour