Découvrez notre réseau


Carte de france Faites vos courses près de chez vous dans nos 240 magasins bio

Trouvez un magasin près de chez vous

Cliquez Bio Faites vos courses bio en ligne

En savoir plus sur notre politique
eco-responsable de livraison.

Les Petits Prix Bio : 65 produits à prix bas

Lait corporel

Poulet Bio

Thématique

La volaille bio

Comment vit et grandit une volaille bio ? Qu’est-ce qui la rend différente de celle issue du conventionnel ? Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la volaille bio proposée par La Vie Claire...

Lire la suite

Conseils bio

La vie bio

Vivre sereinement en adoptant chaque jour une alimentation saine et équilibrée.

Vin Bio

Saveurs

Vin bio, à la vôtre !

1 consommateur de vin sur 3 déclare boire du vin bio*. Pour son goût, mais aussi par respect pour son environnement. Et vous, vous en êtes où avec le vin bio ?

On en parle de plus en plus… Les vins bio ont la cote. La France (le Languedoc-Roussillon en premier !) figure dans le trio de tête avec l’Espagne et l’Italie. À eux trois, ils fabriquent les trois quarts de la production mondiale de vin bio.

 

"Il n’y a plus de grands crus qui ne soient pas bios aujourd’hui". 

 

C’est Olivier Thiénot, oenologue et fondateur de l’école du vin qui l’affirme. Rappelons qu’en comparaison d’un vin classique, en bio, l’usage des engrais, des fongicides et des pesticides chimiques de synthèse est interdit comme celui de produits OGM ou issus d’OGM. Le travail du sol est capital (apport de compost, désherbage manuel ou mécanique et non chimique). Pour protéger les plantes des maladies, on utilise du cuivre ou de la bouillie bordelaise afin de renforcer leurs défenses naturelles. La fertilisation est faite par les engrais organiques. Le vin bio possède aussi moins de soufre (voir encadré). Quid du goût alors ? Les spécialistes reconnaissent que dans l’ensemble, les vins bios sont plus fruités et plus aromatiques. D’une qualité souvent supérieure, ils sont vraiment l’expression du terroir, car on ne peut pas tricher avec un vin bio ! L’intervention humaine plus importante Cultiver bio, c’est une philosophie de vie. Le viticulteur bio pense avant tout au respect de l’environnement, de sa vigne, des consommateurs. Il surveille en
permanence son raisin ; au moindre problème, il intervient aussitôt. Cette attention particulière garantit un niveau de qualité optimale. Les prix des vins bio est de plus en plus abordable ; ainsi, il est tout à fait possible de trouver des vins bio corrects dans les budgets accessibles au plus grand nombre. De quoi se laisser tenter par une petite dégustation ? À vous l’honneur ! 

 

À PROPOS DU SOUFRE (OU DES SULFITES)

 

Le S02 (dioxyde de soufre, désigné sous le nom de sulfites sur les étiquettes… et responsable des maux de tête pour certains !) est considéré comme allergène et est interdit en bio sauf dans le vin, mais en quantité limitée :

- Le soufre est utilisé dans les chais pour aseptiser le matériel mais aussi pour stabiliser le vin, lui permettre de mieux se conserver.

- Pour limiter l’apport en soufre, le viticulteur en bio apporte une attention beaucoup plus importante à la qualité des grains de raisin, en produisant une vendange saine et de qualité.

 

Le saviez-vous ?

Il n’existe pas moins de 300 produits chimiques de synthèse (dérivés de sulfites, colorants, exhausteurs de goût) qui interviennent dans le processus de production du vin conventionnel. 

 

Conseil de dégustation

Pour apprécier encore plus votre vin bio, pensez à l’ouvrir un peu à l’avance, (idéalement 1h à 2h) afin de mieux libérer ses arômes.

Les coups de coeur de La Vie Claire :

 

IGP PAYS D’OC MAROUETTE SANS SULFITE - VIN ROUGE
La vinification de ce vin est effectuée sans sulfite ni conservateur. Une séléction minutieuse est effectuée lors de la vendange et nous offre ainsi un vin qualitatif. La bouche est gourmande, avec des notes d’amandes grillées et de vanille. Ce vin accompagne parfaitement des
viandes grillées ou en sauce, ou un plateau de fromage.

CÔTES DU RHONE AOC DOMAINE DES TREILLES VIN ROUGE
Le Domaine des Treilles est en Agriculture Biologique depuis 1994. Ce Côtes du Rhône, avec ses arômes de fruits des bois, sublimera un cassoulet, un gigot, ou des grillades. Ce vin, présent chez de grands restaurateurs, a obtenu 4* au guide R. Parker (Edition beige).

IGP PAYS D’OC VIOGNIER CUVÉ ABEL – VIN BLANC
Avec sa belle robe jaune or et sa bouche fruitée, ce magnifique Viognier pourra être servi à l’apéritif, avec des salades, du foie gras, du poisson ou du fromage de chèvre.

 

 

*Source : Sudvinbio/Ipsos 2013

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION

Retour
-

Soin & beauté

Prendre soin de ses cheveux en été

L’été les cheveux au contact répété de l’eau, du soleil, du vent, du sel peuvent s’abimer, s’assécher, devenir fourchus et transformer une superbe chevelure volumineuse en un assemblage de cheveux secs, incoiffables ou ternes. Avant d’arriver à de telles extrémités, quelques précautions utiles sont à prendre tant en interne qu’en externe.

Les cheveux font partie intégrante de notre corps. Prendre soin de ses cheveux, c’est avant tout prendre soin de son corps et donc de son alimentation. Les cheveux pour être beaux ont, tout comme la peau, besoin de minéraux, de cystéine, de vitamines du groupe B.

Ces nutriments nous les trouvons dans les fruits et légumes, les fruits secs, l’oeuf, les algues, les fruits de mer, les légumineuses. La levure de bière est aussi un aliment complémentaire excellent pour nourrir les cheveux. Elle peut se prendre sous forme de paillettes à saupoudrer sur les aliments tels que les salades, le yaourt, les compotes, les légumes cuits ou sous forme de gélules revivifiables.

Bien s’hydrater

L’hydratation nécessaire à notre organisme l’est aussi pour nos cheveux : boire régulièrement (un verre toutes les heures) une eau peu minéralisée telles que la Montcalm, Rosée de la reine ou Celtic… Ne pas oublier les fameux oméga 6 et 3 présents dans les huiles vierges de colza, noix, chanvre, sésame, carthame… qui vont aussi les nourrir, les rendre souples et brillants.  Des compléments alimentaires spécifiques peuvent aussi apporter des nutriments non négligeables.

Prendre soin de ses cheveux, c’est aussi les respecter au quotidien ! C’est utiliser une brosse ou un peigne en bois ou en corne, c’est éviter de les laver avec une eau trop chaude ou trop calcaire, limiter l’usage du sèche-cheveux à haute température, de frotter vigoureusement vos cheveux humides avec une serviette et de les coiffer trop brutalement. Pour les rendre brillants, le rinçage peut se faire avec la préparation suivante : un bouchon de vinaigre de cidre pour un litre d’eau, vous pouvez aussi y ajouter 20 gouttes d’huile essentielle de romarin à cinéol (veiller à ne pas mettre ce liquide au contact des yeux).

Masser son cuir chevelu

Le massage du cuir chevelu est très utile pour bien irriguer et nourrir les cheveux : poser fermement vos doigts écartés sur votre tête, effectuer des rotations sur votre cuir chevelu en veillant à faire bouger la peau sur votre crâne une vingtaine de secondes puis changer d’emplacement, veiller à faire toute la surface de la tête. Vous pouvez ajouter au massage 5 gouttes d’huile essentielle de cèdre et laisser agir 1 heure avant le shampooing. Ce massage a plusieurs vertus : il active la circulation sanguine, nourrit vos cheveux, détend les tissus et améliore l’activité intellectuelle.

En été

Protéger vos cheveux du soleil en portant un chapeau ou un foulard, s’ils sont longs, les attacher. Avant la baignade, les enduire d’une noisette d’huile de jojoba, de karité ou d’argan. Après la baignade, les laver et les rincer systématiquement, les laisser sécher à l’ombre.

Quelques ingrédients utiles

 

Le beurre de Karité

Il est issu d’un arbre originaire d’Afrique centrale dont les fruits, sorte de noix vertes de 4 cm de long contiennent 50% de graisse végétale. Les composants de ce « beurre » protègent du dessèchement et des micro-organismes nuisibles, ils aident les tissus à mieux retenir l’eau et facilitent le processus de kératinisation. Le beurre de karité nourrit la fibre capillaire, redonne de la brillance, du gonflant et de la souplesse aux cheveux.

 

L’huile d’olive

Utilisée depuis très longtemps pour les soins de la peau et des cheveux, l’huile d’olive possède des propriétés très réparatrices et régénérantes. Elle convient particulièrement aux peaux sèches, mal irriguées. De plus, elle offre une excellente protection contre les radicaux libres et les rayons ultra violets.

 

L’huile de jojoba

Elle possède des propriétés dermatologiques exceptionnelles avec une grande analogie avec le sébum humain et a une action en profondeur qui régule l’équilibre liquidien et stabilise le film hydrolipidique. Elle est très utilisée dans les préparations des laboratoires cosmétiques et c’est une des rares huiles à ne pas rancir, même après plusieurs années.

 

 

 

Retour
-

Entretien

Un frigo bien rangé en 2 temps 3 mouvements!

Chaque fois que vous rentrez des courses, c’est la panique et votre réfrigérateur déborde. Pourtant, garder un frigidaire rangé permet de gérer au mieux son contenu et ainsi d’éviter le gaspillage.

METTEZ UN PEU D’ORDRE DANS VOTRE FRIGO, 

 

EN 5 ÉTAPES :

 

1. Afin d’économiser l’énergie, ne surchargez pas votre appareil. Cela risque de gêner la répartition du froid entre les étages, et donc d’entraîner une surconsommation d’électricité.

 

2. Pour un frigo encore plus efficace, ôtez les emballages des aliments. Ils prennent une place inutile, gênent la circulation du froid et gardent les microbes.

 

3. Installez un thermomètre, qui vous permettra de répartir les aliments entre les zones plus ou moins froides.

 

4. Séparez vos denrées entre 4 compartiments :

LA ZONE LA PLUS FROIDE, entre 0 °C et 4 °C :

conservez les aliments les plus périssables comme la viande et le poisson crus, la volaille, le fromage frais ou cru, les plats préparés, les produits frais (crèmes dessert, plats traiteur, jus de fruits pressés) ou en cours de décongélation.

LA PARTIE ENTRE 4 °C et 6 °C :

placez vos plats faits maison, les yaourts, les fromages mûrs, et tous les aliments cuits : fruits et légumes, viandes et poissons.

LE BAC À LÉGUMES autour de 6 °C :

déposez les fruits et les légumes frais, ainsi que les fromages à affiner.

LES PORTES entre 6 °C et 10 °C :

rangez les oeufs, le beurre, le lait, les condiments et les jus de fruits.

 

5. Pour ne pas les oublier et ainsi limiter le gaspillage, placez à l’avant des étagères les produits dont la date limite de consommation approche.

 

LE CONSEIL+
N’oubliez pas de nettoyer votre réfrigérateur une fois par mois, juste avant un ravitaillement par exemple !

Retour