Découvrez notre réseau


Carte de france Faites vos courses près de chez vous dans nos 240 magasins bio

Trouvez un magasin près de chez vous

Cliquez Bio Faites vos courses bio en ligne

En savoir plus sur notre politique
eco-responsable de livraison.

Les Petits Prix Bio : 65 produits à prix bas

Lait corporel

Foire au Vin Bio

Thématique

Le vin bio

1 consommateur de vin sur 3 déclare boire du vin bio*. Pour son goût, mais aussi par respect pour son environnement. Et vous, vous en êtes où avec le vin bio ?

Lire la suite

Conseils bio

La vie bio

Vivre sereinement en adoptant chaque jour une alimentation saine et équilibrée.

Vin Bio

Saveurs

Vin bio, à la vôtre !

1 consommateur de vin sur 3 déclare boire du vin bio*. Pour son goût, mais aussi par respect pour son environnement. Et vous, vous en êtes où avec le vin bio ?

On en parle de plus en plus… Les vins bio ont la cote. La France (le Languedoc-Roussillon en premier !) figure dans le trio de tête avec l’Espagne et l’Italie. À eux trois, ils fabriquent les trois quarts de la production mondiale de vin bio.

 

"Il n’y a plus de grands crus qui ne soient pas bios aujourd’hui". 

 

C’est Olivier Thiénot, oenologue et fondateur de l’école du vin qui l’affirme. Rappelons qu’en comparaison d’un vin classique, en bio, l’usage des engrais, des fongicides et des pesticides chimiques de synthèse est interdit comme celui de produits OGM ou issus d’OGM. Le travail du sol est capital (apport de compost, désherbage manuel ou mécanique et non chimique). Pour protéger les plantes des maladies, on utilise du cuivre ou de la bouillie bordelaise afin de renforcer leurs défenses naturelles. La fertilisation est faite par les engrais organiques. Le vin bio possède aussi moins de soufre (voir encadré). Quid du goût alors ? Les spécialistes reconnaissent que dans l’ensemble, les vins bios sont plus fruités et plus aromatiques. D’une qualité souvent supérieure, ils sont vraiment l’expression du terroir, car on ne peut pas tricher avec un vin bio ! L’intervention humaine plus importante Cultiver bio, c’est une philosophie de vie. Le viticulteur bio pense avant tout au respect de l’environnement, de sa vigne, des consommateurs. Il surveille en
permanence son raisin ; au moindre problème, il intervient aussitôt. Cette attention particulière garantit un niveau de qualité optimale. Les prix des vins bio est de plus en plus abordable ; ainsi, il est tout à fait possible de trouver des vins bio corrects dans les budgets accessibles au plus grand nombre. De quoi se laisser tenter par une petite dégustation ? À vous l’honneur ! 

 

À PROPOS DU SOUFRE (OU DES SULFITES)

 

Le S02 (dioxyde de soufre, désigné sous le nom de sulfites sur les étiquettes… et responsable des maux de tête pour certains !) est considéré comme allergène et est interdit en bio sauf dans le vin, mais en quantité limitée :

- Le soufre est utilisé dans les chais pour aseptiser le matériel mais aussi pour stabiliser le vin, lui permettre de mieux se conserver.

- Pour limiter l’apport en soufre, le viticulteur en bio apporte une attention beaucoup plus importante à la qualité des grains de raisin, en produisant une vendange saine et de qualité.

 

Le saviez-vous ?

Il n’existe pas moins de 300 produits chimiques de synthèse (dérivés de sulfites, colorants, exhausteurs de goût) qui interviennent dans le processus de production du vin conventionnel. 

 

Conseil de dégustation

Pour apprécier encore plus votre vin bio, pensez à l’ouvrir un peu à l’avance, (idéalement 1h à 2h) afin de mieux libérer ses arômes.

Les coups de coeur de La Vie Claire :

 

IGP PAYS D’OC MAROUETTE SANS SULFITE - VIN ROUGE
La vinification de ce vin est effectuée sans sulfite ni conservateur. Une séléction minutieuse est effectuée lors de la vendange et nous offre ainsi un vin qualitatif. La bouche est gourmande, avec des notes d’amandes grillées et de vanille. Ce vin accompagne parfaitement des
viandes grillées ou en sauce, ou un plateau de fromage.

CÔTES DU RHONE AOC DOMAINE DES TREILLES VIN ROUGE
Le Domaine des Treilles est en Agriculture Biologique depuis 1994. Ce Côtes du Rhône, avec ses arômes de fruits des bois, sublimera un cassoulet, un gigot, ou des grillades. Ce vin, présent chez de grands restaurateurs, a obtenu 4* au guide R. Parker (Edition beige).

IGP PAYS D’OC VIOGNIER CUVÉ ABEL – VIN BLANC
Avec sa belle robe jaune or et sa bouche fruitée, ce magnifique Viognier pourra être servi à l’apéritif, avec des salades, du foie gras, du poisson ou du fromage de chèvre.

 

 

*Source : Sudvinbio/Ipsos 2013

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION

Retour
-

Saveurs

La viande bio, éthique et savoureuse

Politiquement incorrecte, la viande bio ? Pas si sûr ! Ce produit de haute qualité, obtenu grâce à l’engagement d’éleveurs passionnés, permet de recréer un cycle écologique harmonieux entre l’homme, les animaux et la nature.

La Vie Claire a toujours été et sera toujours à l’écoute des valeurs de chacun, que vous ayez choisi un régime végétarien, végétalien ou un mode de vie végan. Nous travaillons nos produits pour répondre à chaque demande, dans le respect de vos engagements. Pour ceux qui ont choisi de consommer de la viande, nous avons développé une gamme variée en accord avec nos valeurs les plus profondes : respect de la nature, bien-être de l’animal, réels partenariats avec nos fournisseurs, traçabilité complète des produits et qualités gustatives optimales.
Parce que nous sommes transparents avec vous, découvrez dans ce dossier spécial viande les différents engagements pris par La Vie Claire et ses éleveurs partenaires.

 

COMMENT ÉLÈVE-T-ON LES ANIMAUX ?

Le bien-être animal est au coeur de l’organisation des élevages bio. D’abord, la densité de peuplement est réduite par rapport au secteur conventionnel afin de privilégier le confort des bêtes. Dans l’élevage bio, pas d’animaux parqués, les bêtes bougent librement et l’élevage hors sol est bien entendu interdit. Un soin particulier est donc apporté aux bâtiments qui abritent les animaux : ils doivent être spacieux, bien aérés et lumineux. Les animaux élevés en bio sont laissés en plein air dès que la météo et l’état des sols le permettent. La Vie Claire s’engage également sur la durée de vie des animaux : à titre d’exemple, les volailles sont élevées pendant au minimum 81 jours (81 jours pour le poulet blanc et 91 jours pour le poulet noir). À l’inverse, dans le conventionnel, leur durée de vie est en moyenne deux fois plus courte.

 

LES PRATIQUES DES AGRICULTEURS SONT ADAPTÉES POUR FAVORISER LE RESPECT DES ANIMAUX ET DE LA NATURE.

Les animaux sont nourris avec des aliments naturels et variés, issus de l’Agriculture Biologique, comme les céréales ou les légumineuses (trèfle, luzerne, pois, lupin, etc.). Les jeunes mammifères, eux, sont nourris exclusivement au lait maternel. La Vie Claire s’oppose formellement à l’utilisation des OGM*, interdits dans la nourriture des animaux. Les bêtes restent ainsi en meilleure santé, tout comme les 43% de consommateurs bio amateurs de viande ! Pour soigner leurs animaux, les éleveurs favorisent des méthodes préventives comme les médecines douces, par exemple l’homéopathie, la phytothérapie ou l’aromathérapie. L’utilisation de médicaments allopathiques est soumise à des règles strictes : ils ne doivent être employés qu’afin de soigner l’animal ou de soulager sa douleur et le nombre de traitements autorisés par an est limité. Grâce à ces règles éthiques, La Vie Claire s’assure que les animaux de ses éleveurs partenaires bénéficient de la meilleure qualité de vie possible. 

 

DES LIENS FORTS AVEC LES ÉLEVEURS

Notre nouveau partenaire travaille avec plusieurs éleveurs qui sont situés en majorité dans un rayon de 30 km autour de sa structure, ce qui lui assure une maîtrise complète de la filière et une traçabilité optimale. Nous nous sommes également rendus sur le terrain à leur rencontre. Dialoguer avec eux est essentiel pour comprendre leurs contraintes et se rendre compte de l’investissement et de la passion nécessaires pour faire de la viande biologique. Cela nous a permis de renforcer notre partenariat et de maintenir la transparence de notre relation.

 

LA VIANDE BIO, UN PRODUIT TRÈS SURVEILLÉ

Chaque année, des contrôles sont réalisés par les organismes certificateurs, dont des visites inopinées. C’est l’ensemble des activités de production, de transformation et de distribution qui est évalué. Des prélèvements sur la viande sont également effectués afin de vérifier que les produits interdits par la réglementation biologique ainsi que par le cahier des charges de La Vie Claire, n’ont pas été utilisés.

 

UN CERCLE VERTUEUX

Consommer de la viande bio permet de rétablir un écosystème plus juste entre l’homme et la nature, un objectif présent chez La Vie Claire depuis sa création. La bio prône en effet l’autonomie alimentaire des élevages, ce qui signifie que les animaux sont nourris grâce aux récoltes de la ferme où ils vivent. Si l’éleveur vient à manquer, il s’adresse à d’autres exploitations bio de sa région.

 

LA SÉLECTION RIGOUREUSE DES FOURNISSEURS, 
UN GAGE DE QUALITÉ POUR LES VIANDES PROPOSÉES DANS NOS MAGASINS.

La qualité gustative (goût, tendreté) de la viande est un élément fondamental dans le choix des produits que nous proposons à nos consommateurs. La structure de l’entreprise, la place donnée aux animaux dans les élevages, la traçabilité, les analyses effectuées, constituent aussi des points essentiels qui conforte notre position. Nous avons également veillé à sélectionner une entreprise capable de nous proposer une offre de viande de haute qualité mais qui reste accessible. 

Ce système permet de respecter un autre point fondamental de l’Agriculture Biologique, la rotation des cultures. Hommes et animaux contribuent ensemble au renouvellement et à la protection des sols, qui le leur rendent bien ! Par exemple, en faisant circuler leurs animaux d’un pré à l’autre, les éleveurs laissent régulièrement pousser l’herbe des prairies ; cela permet également de reposer la terre. D’autre part, la culture des légumineuses, qui servent de nourriture aux bêtes, enrichit le sol en azote, facteur de fertilité. En accord avec la réglementation biologique en vigueur, les éleveurs partenaires de La Vie Claire ont banni les produits chimiques et utilisent des techniques naturelles pour se protéger des nuisibles et fortifier leurs terrains. Huiles essentielles, purin d’ortie, coccinelles, recyclage des matières organiques, ces professionnels puisent dans les nombreuses ressources de la nature et de ses alliés pour mieux les respecter. Le maintien des haies naturelles sur les exploitations est par exemple une méthode utilisée par les éleveurs pour contribuer à ce cycle harmonieux. Les insectes qui vivent dans ces haies protègent les cultures, tandis qu’elles retiennent les eaux pluviales et absorbent le carbone produit par l’élevage. La boucle est alors bouclée !

Consommer de la viande bio, c’est reconnaître le travail d’éleveurs engagés, désireux de privilégier la qualité de leurs produits sur le rendement.

*Conformément à la réglementation biologique en vigueur.

Retour
-

Entretien

Un frigo bien rangé en 2 temps 3 mouvements!

Chaque fois que vous rentrez des courses, c’est la panique et votre réfrigérateur déborde. Pourtant, garder un frigidaire rangé permet de gérer au mieux son contenu et ainsi d’éviter le gaspillage.

METTEZ UN PEU D’ORDRE DANS VOTRE FRIGO, 

 

EN 5 ÉTAPES :

 

1. Afin d’économiser l’énergie, ne surchargez pas votre appareil. Cela risque de gêner la répartition du froid entre les étages, et donc d’entraîner une surconsommation d’électricité.

 

2. Pour un frigo encore plus efficace, ôtez les emballages des aliments. Ils prennent une place inutile, gênent la circulation du froid et gardent les microbes.

 

3. Installez un thermomètre, qui vous permettra de répartir les aliments entre les zones plus ou moins froides.

 

4. Séparez vos denrées entre 4 compartiments :

LA ZONE LA PLUS FROIDE, entre 0 °C et 4 °C :

conservez les aliments les plus périssables comme la viande et le poisson crus, la volaille, le fromage frais ou cru, les plats préparés, les produits frais (crèmes dessert, plats traiteur, jus de fruits pressés) ou en cours de décongélation.

LA PARTIE ENTRE 4 °C et 6 °C :

placez vos plats faits maison, les yaourts, les fromages mûrs, et tous les aliments cuits : fruits et légumes, viandes et poissons.

LE BAC À LÉGUMES autour de 6 °C :

déposez les fruits et les légumes frais, ainsi que les fromages à affiner.

LES PORTES entre 6 °C et 10 °C :

rangez les oeufs, le beurre, le lait, les condiments et les jus de fruits.

 

5. Pour ne pas les oublier et ainsi limiter le gaspillage, placez à l’avant des étagères les produits dont la date limite de consommation approche.

 

LE CONSEIL+
N’oubliez pas de nettoyer votre réfrigérateur une fois par mois, juste avant un ravitaillement par exemple !

Retour