Retour

Bien-être

La détox

C'est le bon moment pour une détox

Le printemps est là, c’est le moment de nettoyer, de faire du tri, du rangement, de se débarrasser des choses encombrantes inutiles. Le grand nettoyage de printemps nous permet d’avoir un habitat aéré, plus spacieux, propre, à même d’accueillir le renouveau, la lumière, l’énergie. Avec notre corps nous pouvons faire de même.

C’est le moment d’évacuer les toxines engrangées cet hiver, de libérer son corps des lourdeurs emmagasinées, bref de faire peau neuve !
Afin de réellement faire un nettoyage efficace, d’extirper les toxines du corps il est conseillé d’employer plusieurs approches, de ne pas se contenter uniquement de quelques plantes. C’est l’occasion d’abandonner certaines mauvaises habitudes (alimentation inappropriée, sédentarité, insomnie…) et d’en acquérir de bien meilleures.

Un petit rappel sur la physiologie de la détoxination.

En naturopathie, nous parlons des 5 émonctoires que sont le foie, les reins, la peau, les poumons et les intestins. Tous ces organes nous permettent d’éliminer les toxines (fabriquées par notre corps) et les toxiques (éléments extérieurs au corps apportés par la pollution, les conservateurs, pesticides, le tabac, la surcharge de médicaments…). Il est donc important qu’ils soient en bon état de marche mais aussi de les préserver au quotidien. Un autre élément de taille, le sommeil. En effet c’est la nuit que notre organisme évacue le plus les toxines et que notre corps se régénère : un bon sommeil permettra une bonne détox alors que des nuits courtes ou agitées fragiliseront cette fonction. L’idéal étant de se coucher entre 22h et 23h, ainsi la vésicule biliaire, le foie, les poumons et le colon auront la possibilité de « travailler correctement ».

L’alimentation

C’est le meilleur moyen de nous détoxiner !

Cela commence par une alimentation hypotoxique, c’est-à-dire, supprimer ou réduire fortement les aliments ou éléments qui encrassent notre organisme au quotidien : tabac, alcool, café, thé, chocolat, sucre, graisses saturées. Adieu viennoiseries, gâteaux, fromages, charcuterie, bonbons, soda (à ne conserver que pour les grandes occasions) ! Bienvenue aux fruits et légumes de saison, aux céréales complètes (riz, quinoa, sarrasin, boulgour…), aux tisanes multiples et variées (romarin, thym, pissenlit, reine des prés…), à l’eau de bonne qualité (rosée de la reine, montcalm …), aux graines germées, aux huiles de première pression à froid (olive, colza, noix, carthame, sésame…), aux jus lacto-fermentés, au kombucha, au jus d’herbe d’orge (green magma…), à la volaille, aux petits poissons gras (sardines, maquereaux, hareng…), au tofu et seitan.

Le soir :

Faites un repas léger, propice au bon sommeil et à l’évacuation des surcharges. Préparez-vous une belle salade de crudités agrémentée de graines (tournesol, courge, pignons de pin), d’aromates, d’ail ou d’oignons, d’un peu de tofu (aux herbes, curry…) ou de poisson avec une cuillère à soupe d’huile Oméga Claire® (mélange d’olive et de colza) et un peu de céréales (riz basmati ou complet, millet…), à moins que vous ne préfériez une bonne poêlée de légumes accompagnée des aliments vus ci-dessus. Evitez de finir votre repas par un dessert sucré qui ralentit la digestion et appelle les envies sucrées.

La monodiète

Permet de mettre au repos votre système digestif, de perdre du poids et d’éliminer les toxines.

Elle s’applique de différentes manières, à vous de l’adapter à vos besoins et capacités. La « monodiète améliorée », est généralement conseillée. C’est-à-dire durant la monodiète ne manger qu’une seule catégorie d’aliments soit uniquement des légumes (exclure les farineux) ou uniquement des fruits (exclure la banane et les fruits séchés). Les aliments peuvent être cuits ou crus, mais il est préférable de manger plus de cuits que de crus pour préserver les intestins) et c’est à volonté. Si vous vous sentez déterminer, vous pouvez commencer par monodiète de 3 jours (pour lancer la machine) puis une journée toutes les semaines pendant 6 semaines. Si l’idée de ne manger qu’une catégorie d’aliments vous effraye ou vous semble « difficile», commencez par une monodiète d’un repas, 1 ou 2 soirs par semaine, vous sentirez déjà les premiers effets.

 

Idée ! 3 jours de monodiète de riz demi-complet (vous pouvez utiliser les épices ou aromates telles que cannelle, fleurs d’oranger, estragon, ciboulette, persil…) permettent de se désaccoutumer du sucre.

 

L’exercice physique et la respiration

Pas de détoxination valable sans exercice physique.

Celui-ci agit sur les principaux émonctoires, il facilite l’évacuation des toxines via la peau (transpiration) et les poumons (respiration). Faire du sport au grand air près des arbres et de l’eau est excellent (30 minutes par jour minimum). Si vous avez des problèmes articulaires, préférer la marche, le vélo ou la natation, en cas de handicap faites de grandes respirations complètes (ventre, plexus solaire, poumons) en inspirant profondément, à l’expir, veiller à vider complétement les poumons et le ventre.

Quelques idées de drainage, mais veillez à adapter la durée à votre vitalité (8 à 20 jours)

  • la sève de bouleau, particulièrement adaptée aux terrains acidifiés, déminéralisés
  • l’hydroxydase, cure thermale à domicile, elle défatigue et stimule la diurése (déconseillé aux hypertendus et insuffisants rénaux).
  • le romarin, l’artichaut, le radis noir, le chardon marie agissent en profondeur sur le foie et la vésicule biliaire. Nous recommandons le complexe hépatique de La Vie Claire (boîte de 20 ampoules de 15ml).
Retour

A lire aussi

Dossier

Les huiles essentielles de l'hiver

En prévention mais aussi en soin, les huiles essentielles sont d’un grand intérêt durant la période hivernale. Elles s’avèrent très utiles pour traiter les maux de l’hiver tels que le rhume, les maux de gorge, les coups de froid, la toux, la sinusite…

A la loupe

Relaxation

Relaxation

La relaxation à la maison

Pour être en bonne santé, il est nécessaire de se ménager des moments de détente. Le corps a besoin de repos (sommeil, moments calmes) pour se recharger, se réparer. C’est la nuit que le corps, élimine les acides, les déchets, que la peau, les organes se réparent. Nous avons aussi besoin dans la journée de nous poser, hyperactivité mentale ou physique fragilisent notre corps.

A la loupe

Huiles essentielles

Les huiles essentielles bio

Les huiles essentielles bio

L’huile essentielle est une substance volatile qui fait partie de la structure interne d’une plante aromatique. Elle provient de différentes parties, selon la plante dont elle est issue : des poils présents sur certaines feuilles (géranium, patchouli…), des feuilles elles-mêmes (romarin, basilic), des pétales (lavande, rose ou jasmin), du bois (cèdre) ou des racines (gingembre). Selon le genre, l’espèce, la variété botanique ou l’origine de la plante, ses propriétés diffèrent.

Petit conseil expert

Soin des pieds

Prendre soin de ses pieds

Certains acides sont éliminés par les reins. Lorsqu’il y a trop de déchets, ils restent en circulation dans le corps et ont tendance à se stocker dans les membres inférieurs et plus particulièrement dans les pieds. Prendre soin de ses pieds fait partie d’une bonne hygiène de vie, pourtant ils sont souvent peu pris en considération.