Gaspillage : pour qu’aucun produit ne devienne « déchet »

Modifié le 11 février 2020

La Vie Claire encourage l’économie circulaire afin de lutter contre le gaspillage alimentaire ! Explications.

Gaspillage : pour qu'aucun produit ne devienne "déchet"

La Vie Claire encourage et prône les valeurs de l’économie circulaire afin de lutter contre le gaspillage alimentaire. Cette démarche anti-gaspi est portée en interne par les collaborateurs de La Vie Claire au sein d’un groupe : Agir Clair®. L’objectif de cette entité est de dynamiser l’éco-responsabilité de l’entreprise et inciter à la réduction des déchets, à la solidarité à travers des partenariats avec des associations, des entreprises ou encore à la promotion de comportements responsables comme le covoiturage. La Vie Claire est engagée aux côtés de deux start-up innovantes Phenix et Markotte. Ensemble, nous progressons avec les consommateurs de bio sur notre démarche éco-responsable.

Depuis début 2019, La Vie Claire a tissé des liens avec Phenix, une jeune start-up française aujourd’hui présente sur tout le territoire.
Celle-ci figure parmi les leaders de la lutte contre le gaspillage en Europe, dans les domaines alimentaires et non alimentaires. Son équipe de 150 coachs anti-gaspi met en oeuvre des solutions qui permettent de sauver chaque jour près de 100 000 repas, grâce à un réseau de professionnels, de citoyens engagés et d’associations.

Le partenariat Phenix et La Vie Claire

"Notre crédo ? Mettre en relation ceux qui en ont trop avec ceux qui en manquent afin qu’aucun produit ne devienne déchet."

Léonore Perrin, en charge de la communication de Phenix.

Concrètement, afin que les invendus ne finissent pas en déchets, La Vie Claire a choisi d’accompagner la start-up dans cette démarche et a adopté deux outils développés par Phenix.

1. LA PLATEFORME PHENIX DÉDIÉE AUX DONS AUX ASSOCIATIONS :

Toutes les semaines depuis mars 2019, La Vie Claire fait don de produits d’épicerie, droguerie-parfumerie-hygiène et frais en dates courtes ou dépassées de peu. Via la plateforme Phenix, trois associations bénéficient de ces dons collectés à la centrale logistique de Montagny (69) : la Banque Alimentaire du 69, la Banque Alimentaire du 42 et l’association Oasis d’Amour. La Banque Alimentaire lutte depuis 30 ans contre le gaspillage et Oasis d’Amour est engagée auprès des personnes exclues.

2. UNE APPLICATION MOBILE PHENIX POUR LES CITOYENS ENGAGÉS :

Cette application permet, grâce à un principe de géolocalisation, de réserver des paniers d’invendus à prix réduit ! Une belle initiative pour tendre vers le 0 déchets. Après une phase de test réussie dans plusieurs magasins et de fortes sollicitations, La Vie Claire a fait le choix de déployer massivement l’application dans ses magasins. Ainsi, plus de 7000 paniers ont été sauvés depuis le début du partenariat en mai 2019, soit une économie de CO2 dégagé de 63 tonnes.

Gaspillage : pour qu'aucun produit ne devienne "déchet" 1

Agir contre le gaspillage séduit de plus en plus de consommateurs.

Le nombre d’utilisateurs Phenix a explosé ces derniers mois, avec 250 000 inscrits. En encourageant ce type d’initiatives de la part de ces clients ainsi que le don aux associations, La Vie Claire marque une étape de plus dans sa volonté de se positionner comme un acteur engagé et solidaire sur son territoire.

"Notre concept est assez novateur mais est très bien accueilli ! Les gens apprécient de faire à la fois un geste pour la planète et de réaliser des économies substantielles. C’est d’autant plus vrai si les paniers sont bio : c’est un atout considérable pour nos utilisateurs qui sont en général sensibles à la protection de l’environnement. Il y a une vraie demande de ce genre d’offres anti-gaspi."

Léonore Perrin.
Markotte et La Vie Claire
Gaspillage : pour qu'aucun produit ne devienne "déchet" 2

Une seconde vie pour « les invendus »

L’état d’esprit de la start-up Markotte a tout de suite plu à La Vie Claire ! Innovante, gourmande, durable, la solution anti-gaspillage signée Markotte est pour le moins détonante. Concrètement, depuis décembre 2017, Markotte propose aux distributeurs comme La Vie Claire et aux agriculteurs de récupérer leurs invendus afin de les confier à leurs éco-cuisiniers. Ces derniers ont pour mission d’intégrer « la récup’ » aux recettes quotidiennes des menus de deux restaurants basés en région parisienne et d’un service événementiel (traiteur, cocktail dînatoire, goûter et plateaux-repas).

"Notre ambition est de faire baisser la partie du gaspillage alimentaire qui a lieu du côté des producteurs, des industriels et des distributeurs en valorisant ces pertes en petits plats à déguster à destination du grand public et des entreprises."

Charlotte Bernigaud, fondatrice de Markotte.
Le restaurant Markotte
Le restaurant Markotte à Montmartre !

Markotte sert aujourd’hui environ 500 repas par jour à destination des entreprises et des particuliers. Son ambition est claire : devenir la référence européenne du « goût de la récup’ » à travers son label « Food Second Life ». Ce concept « de changer le monde en prenant du plaisir et de la gourmandise » a d’ailleurs séduit le jury des trophées BRA Tendances Restauration de l’innovation 2019 en février dernier. Dans les faits, Markotte récupère les pertes et invendus des rayons fruits et légumes de 10 magasins La Vie Claire sur Paris et ce partenariat a vocation à s’étendre dans le réseau. Chaque magasin prépare le matin même la cagette de produits destinés à Markotte et un coursier effectue la tournée 3 fois par semaine, en vélo, donc zéro empreinte carbone et zéro déchet ! Une fois acheminés jusqu’à la cuisine, les invendus seront lavés triés, transformés et démarreront ainsi une deuxième vie.

"En tant que pionnier de la Bio et du changement, La Vie Claire nous semblait être l’enseigne idéale pour un premier partenariat. Notre philosophie commune nous porte dans ce choix disruptif. Les choses se sont faites très simplement et rapidement. Une vraie volonté commune d’aller vite et bien pour mettre en place une tournée de « récup’ » jamais vue auparavant."

Charlotte Bernigaud, fondatrice de Markotte.
Markotte et La Vie Claire se mobilisent !