Zoom sur le régime flexitarien : manger moins de viande

Zoom sur le régime flexitarien : manger moins de viande

 

Vous êtes végétarien mais vous mangez occasionnellement de la viande ou du poisson ?
Alors, vous êtes flexitarien ! Autrement dit, vous restez flexible dans votrepratique alimentaire.

Flexitarien, manger moins de viande

Il n’existe pas un mais des régimes végétariens différents. Le point commun à tous : la consommation de viande est bannie mais il est possible de manger des œufs et des produits laitiers (régime ovolactovégétarien), du poisson ainsi que les sous-produits d’origine animale (régime pescovégétarien), des fruits, des légumes et des céréales (régime végétalien).

En pratique

  • On consomme de temps en temps de la viande blanche, du poisson et des œufs.
  • On privilégie les fruits et les légumes de saison et cultivés localement, sources de vitamines, minéraux et antioxydants qui, de plus, rassasient bien. On les consomme à satiété en mixant crus et cuits.
  • Pour une alternative aux protéines animales, on associe céréales (blé, riz ou quinoa) et légumineuses (lentilles, haricots secs ou pois chiches) afin d’équilibrer les apports en acides aminés essentiels.
  • On limite au maximum les acides gras saturés, ceux qui se trouvent dans la viande rouge et le beurre ! On mise sur les graisses d’origine végétale (huile d’olive, de colza, de noix), sources de bons acides gras.

A retenir

  • Deux à trois fois du poisson et une à deux fois de la viande par semaine, c’est suffisant quand on équilibre son assiette à côté !
  • On privilégie la qualité, en préférant les petites espèces de poissons (maquereau, sardine…) et les morceaux maigres de viandes labellisées d’animaux élevés en plein air.

 

Rebecca, 32 ans, flexitarienne depuis 2 ans :

 » J’ai pris conscience que chaque action, quelle qu’elle soit est importante et peut faire la différence et avoir un réel impact sur la planète. Changer mon alimentation en est une ! «