Les vertus du kombucha

Modifié le 8 décembre 2021

Consommé depuis plusieurs siècles en Asie et en Russie, le kombucha est de plus en plus tendance.

Quels sont les bienfaits du kombucha ?

Riche en vitamines, acides aminés et minéraux, le kombucha possède de nombreux bienfaits sur la santé que nous vous proposons de découvrir dans cet article. 

Qu’est-ce que le scoby ou mère de kombucha ?

Les vertus du kombucha 1

Cette substance légèrement visqueuse est mise en culture dans le thé noir sucré, à l’abri de la lumière et des impuretés. Elle se décompose au fil du temps en 2 couches : une couche blanche exposée à l’air, et une couche plus colorée qui va ensuite se déposer au fond de la bouteille utilisée pour la fermentation. Celle-ci donnera ensuite le côté gazeux du kombucha.  

Le kombucha contient de nombreux éléments. On y retrouve des acides aminés, des vitamines, des sels minéraux et oligo-éléments, mais aussi des enzymes et des antioxydants. 

Des traces d’alcool peuvent aussi faire partie de la composition du kombucha en raison du procédé de fermentation. 

L'origine du kombucha

Les origines du kombucha proviendraient de Chine. Cette boisson est tout comme le kéfir très consommée également en Russie orientale et en Ukraine.  Très populaire depuis quelques années, le kombucha doit sa réputation à cet ensemble de bactéries probiotiques, qui offrent de nombreux bienfaits sur le corps. On peut consommer le kombucha seul, ou aromatisé pour plus de gourmandise. 

Quelle est la différence entre le kéfir et le kombucha ?

Les vertus du kombucha 2

On se demande parfois quelle est la différence entre le kéfir et le kombucha puisqu’à première vue ces deux boissons semblent identiques. Elles sont effectivement toutes les deux obtenues par fermentation naturelle à température ambiante, sont pétillantes et offrent un goût légèrement acidulé. La différence entre les deux provient de leur technique de fabrication et des matières premières utilisées : le kéfir est obtenu par fermentation de grains de kéfir de fruits et non avec du thé noir comme le kombucha. Son goût variera de ce fait légèrement par rapport au kombucha qui sera en général moins sucré à l’état naturel et moins fruité. 

Si vous souhaitez vous lancer dans la réalisation de votre kéfir ou de votre kombucha maison, sachez que le kéfir a une durée de fermentation beaucoup plus rapide (1 à 2 jours). Il est aussi sans caféine et peut donc convenir à plus de personnes, mais il ne se conserve cependant pas plus de 48 h. 

Les vertus du kombucha

Consommé régulièrement, le kombucha offre de nombreux bienfaits sur la santé et le bien-être au quotidien grâce aux bactéries qu’il contient. Ses vertus sont nombreuses. 

Le Kombucha favorise le confort digestif et stimule la flore intestinale

Premier avantage du kombucha et aussi le plus plébiscité : son action positive sur la digestion. Composé principalement de levures et de bactéries, le kombucha aide à nourrir la flore intestinale de manière naturelle pour la renforcer plus efficacement contre les agents pathogènes. Le kombucha permet de ce fait de favoriser une bonne digestion et de contribuer à réguler le transit, tout en facilitant l’absorption et l’assimilation des nutriments contenus dans les aliments.  

Pour profiter des bienfaits du kombucha sur la digestion, vous pouvez en consommer après un repas pour éviter les troubles digestifs comme les ballonnements. À noter que le thé noir avec lequel le kombucha est fabriqué possède aussi des vertus diurétiques, qui aident à éliminer naturellement les toxines et les déchets accumulés au fil du temps dans l’organisme. 

Le Kombucha aide à éliminer les agents pathogènes

Le sucre contenu dans le thé noir se transforme pendant la fermentation en acide acétique, qui possède un pouvoir antibactérien puissant. Le kombucha aiderait selon une étude menée aux Pays-Bas par le Nutrition and Food Research Institute à lutter contre les bactéries nocives comme Escherichia coli par exemple. 

Le Kombucha lutte contre les radicaux libres et le stress oxydatif

Nous l’avons vu, le kombucha possède de très nombreux nutriments ! Sa richesse en antioxydants et plus particulièrement en polyphénols issus du thé aide à lutter contre la formation des radicaux libres. Ces éléments entraînent l’apparition du stress oxydatif, qui accélère le vieillissement cellulaire et joue un rôle dans certaines maladies. Si le kombucha est traditionnellement obtenu avec du thé noir, le thé vert peut aussi être intégré dans la préparation. Ce type de thé contient plus d’antioxydants que le thé noir, mais peut en revanche affaiblir la colonie de bactéries et de levures. Si vous souhaitez l’utiliser, nous vous conseillons de mélanger les deux types de thés pour conserver toutes les propriétés du kombucha. 

Le Kombucha contribue à maintenir le fonctionnement normal du système immunitaire

Naturellement riche en nutriments, le kombucha contribue à maintenir le fonctionnement normal du système immunitaire notamment grâce à la vitamine C, aux probiotiques et aux antioxydants qu’il contient. Ces vertus sont bien sûr à associer avec une alimentation variée et équilibrée et un mode de vie sain ! 

Le Kombucha hydrate le corps de façon saine

Vous n’êtes pas fan de l’eau pour votre hydratation quotidienne ? Plutôt que d’opter pour les boissons aromatisées souvent trop sucrées ou pour les sodas du commerce, préférez le kombucha ! Il contient du sucre mais en proportion beaucoup moins importante que les autres boissons : entre 30 et 50 g par litre. 

Son côté pétillant agréable peut aussi être complété par d’autres saveurs s’il est aromatisé. Et si vous le faites vous-même, vous pouvez y intégrer les goûts qui vous plaisent le plus pour fabriquer une boisson sur-mesure conforme à vos envies et à celles de toute votre famille ! Vous pouvez également utiliser le kombucha comme base pour remplacer les jus de fruits, ou pour réaliser des cocktails originaux qui surprendront vos invités. 

Comment maigrir avec le kombucha ?

Les vertus du kombucha 3

Le kombucha peut aussi être consommé pour aider à perdre du poids ou pour contribuer au maintien d’un poids de forme, en association bien sûr avec une alimentation saine et un minimum d’activité physique. Ses propriétés diurétiques et digestives aident en effet à éliminer les toxines et à favoriser la digestion tout en nourrissant la flore intestinale de bonnes bactéries. Le kombucha peut aussi être une boisson intéressante à consommer lorsque l’on souhaite arrêter les boissons trop sucrées ou alcoolisées et diminuer sa ration calorique journalière.  

Quelle quantité de kombucha boire chaque jour ?

Le kombucha n’est pas une boisson comme les autres et possède des propriétés qui en font presque un complément alimentaire à part entière. De ce fait, il est conseillé de commencer à boire du kombucha de façon progressive, en ne dépassant pas plus d’un verre par jour (environ 100 ml) pour éviter l’apparition d’éventuels effets indésirables. Les propriétés détoxifiantes du kombucha peuvent en effet fragiliser le foie chez les personnes sensibles. Après cette période d’adaptation, vous pouvez boire autant de kombucha que vous le souhaitez, toujours de façon progressive, selon vos envies et vos besoins. 

Vous pouvez également boire le kombucha sous forme de cure de plusieurs semaines, en effectuant une pause de la même durée. N’hésitez pas à adapter les doses en fonction de vos ressentis et à varier les plaisirs en testant plusieurs produits et marques de kombucha, neutres ou aromatisés pour trouver celui qui vous satisfait le plus ! 

Dangers du kombucha

Le kombucha consommé de façon modérée et progressive n’engendre pas d’effets secondaires particuliers. En revanche, chez certains sujets sensibles, il peut provoquer une sensibilité dentaire, des maux d’estomac à cause de son acidité ou encore des nausées. 

Les personnes diabétiques doivent demander conseil à un professionnel de santé avant de consommer du kombucha à cause du sucre qu’il contient. Dans tous les cas, pour éviter d’éventuels troubles, il convient de consommer du kombucha de manière progressive afin d’adapter votre organisme et voir comment celui-ci réagit. Il est également plus sûr de consommer des produits déjà faits avant de vous lancer dans la fabrication de votre kombucha maison. 

Kombucha et femme enceinte : peut-on en consommer ?

À cause de sa faible teneur en alcool provoquée par la fermentation et de la caféine qu’il contient, consommer du kombucha pendant la grossesse n’est pas recommandé. Cela est d’autant plus déconseillé si l’on fait sa propre recette de kombucha puisque les doses ne sont pas précisément mesurées et que la boisson n’est pas pasteurisée. Préférez donc l’eau ou à défaut des boissons aromatisées peu sucrées pour éviter tout risque ! 

Où trouver et où acheter du kombucha ?

Vous trouverez plus de choix de kombucha dans les magasins bio, et notamment dans votre magasin La Vie Claire. Pour vous rafraîchir pendant la saison estivale, nous vous proposons notre propre gamme de 4 kombuchas bio, fabriqués en Provence à Cavaillon, aux saveurs fruitées et rafraîchissantes. Framboise-litchi, verveine-citron, mangue-passion ou encore rose-hibiscus, il y en a pour tous les goûts ! 

Recette kombucha : comment le faire à la maison ?

Si vous êtes déjà habitué à consommer du kombucha, pourquoi ne pas le faire vous-même ? Pour réaliser votre mère du kombucha, vous aurez besoin d’eau de bonne qualité, de thé noir bio et de sucre de canne cristallisé. 

Pour réaliser votre recette de kombucha, portez de l’eau à ébullition et placez-y des sachets de thé noir ou du thé noir en vrac afin de réaliser une infusion pendant 5 à 7 minutes selon l’intensité désirée. 

Les vertus du kombucha

Une fois que votre boisson est tiède, ajoutez le sucre de canne puis versez la préparation dans un bocal en verre une fois à température ambiante. Versez-y ensuite la souche, remuez pour former un ensemble homogène puis couvrez votre bocal pendant 5 à 10 jours afin que la fermentation s’effectue. Après 7 jours, vous pouvez goûter votre kombucha et voir si celui-ci vous convient. Si c’est le cas, enlevez délicatement la mère de kombucha formée avant de servir frais.

À lire également