Tri des déchets : comment procéder ?

Modifié le 23 septembre 2020

Repérez les bornes, les couleurs des poubelles… et le tri des déchets deviendra rapidement aussi facile qu’un jeu d’enfant !

Les déchets ménagers représentent une source de pollution non négligeable, qu’ils soient brûlés, mis en décharge ou répandus dans la nature. Nous avons tous en tête ces décharges à ciel ouvert et le nombre croissant de détritus qui recouvrent les mers et tuent la faune et flore maritimes. Car c’est bien lorsqu’ils ne sont pas gérés ni triés que nos déchets sont les plus polluants. Pourtant, quelques gestes simples à répéter par des millions d’individus peuvent avoir un impact réel.

Le B.A.-BA des déchets : on ne jette rien dans la nature

Tri des déchets

On garde avec soi sa canette de soda vide pour la déposer dans la prochaine poubelle ou chez soi. On opte pour le cendrier de poche pour éviter les 137 000 mégots qui sont jetés par terre, par seconde dans le monde.

Ce geste qui semble a priori anodin, a pourtant des répercussions très importantes sur l’environnement et notamment les océans. Un seul mégot peut contaminer jusqu’à 500 litres d’eau en raison des milliers de substances nocives que contiennent les cigarettes.

On ne laisse donc pas ses déchets quels qu’ils soient dans la nature, y compris des gravas et autres gros déchets domestiques, qu’on ne laisse pas davantage dans un terrain vague qui deviendra une déchetterie sauvage.

Comment trier ses déchets à la maison ?

Dans les poubelles ménagères, le souci vient principalement du fait que tout y est mélangé et dans ce cas rien n’est recyclable.

On commence par repérer les déchets par type

  • Le verre : les bocaux, bouteilles et contenants en verre

Déposez-les à la borne de récupération du verre ou dans la poubelle de tri dédiée au verre au code signalétique couleur vert (excellent moyen mémo-technique !).

  • Les emballages et papiers :
poubelles

Seuls les emballages cartonnés et plastiques épais pourront faire l’objet d’un recyclage. Avec le papier, ils sont à déposer dans les poubelles jaunes. On y dépose également les canettes, boîtes de conserve métalliques, briques alimentaires (type lait ou jus de fruit), les emballages cartonnés de biscuits et céréales du petit-déjeuner, les journaux, magazines, flacons plastiques cosmétiques.

Le point de repère pour le plastique recyclable : une bouteille d’eau, de lessive, de shampooing pourront être recyclées. Le film alimentaire, la barquette qui contenait votre viande/poisson/fromage/fruit ne seront pas recyclés, il faudra les déposer dans le bac à déchets « communs » (excepté dans les communes bénéficiant de l’extension des consignes de tri).

  • Les déchets alimentaires :

Les épluchures, coquilles d’œufs, restes des repas, pain rassis, fleurs fanées peuvent rejoindre un bac de compost. De plus en plus de communes mettent à disposition des bacs de collecte pour les déchets alimentaires compostables. A défaut de compost, déposez-les dans le bac d’ordures ménagères standard.

  • La poubelle ménagère :

Sa finalité est de recueillir ce qui ne peut pas être recyclé : les couches-culottes sales, les mouchoirs et essuie-tout usagés, les cotons-tiges et lingettes, stylos, brosses à dents, les films alimentaires, les fines barquettes alimentaires, le sous-emballage plastique des paquets de biscuits, les sachets (friandises, chips, croquettes pour animaux, etc.).

Que faire des gros déchets ?

Qu’ils soient le fruit de vos travaux, jardinage, vidange, batterie automobile, vieux meubles cassés, etc., déposez-les uniquement en déchetterie ou respectez les consignes de votre commune en matière de ramassage.

Dans certaines villes, on leur attribue un numéro et rendez-vous de collecte quand dans d’autres une date fixe par mois leur est dédiée, seule date où vous êtes autorisés à les déposer en bas de votre immeuble ou sur le trottoir. Attention, la décharge sauvage, en ville ou en campagne est interdite et passible d’amendes. Entre 68 et 450€ d’amendes si vous êtes à pieds, jusqu’à 1500€ et la confiscation du véhicule, si vous avez utilisé votre véhicule pour aller déposer vos déchets illégalement.

Concernant les déchets électroniques (sèche-cheveux, ordinateur, etc.), des collectes spécifiques sont organisées périodiquement (souvent le week-end à côté d’un marché), renseignez-vous auprès de votre commune/région. Elles trient les appareils en état de fonctionnement et les autres. Leurs pièces seront récupérées ou recyclées pour en produire des neufs.

Attention aux déchets chimiques et dangereux

  • Les médicaments ne se jettent pas dans vos poubelles domestiques. A déposer uniquement en pharmacie.
  • Les ampoules, piles usagées et cartouches d’encre se déposent dans des bacs dédiés à l’entrée des supermarchés et grands magasins.
  • Les téléphones et ordinateurs peuvent être déposés dans une borne Eco-systems (à l’entrée des enseignes de bricolage et supermarchés). Les appareils qui le peuvent seront réparés, les autres recyclés.

dons vetements

Que faire des vieux vêtements et chaussures ?

S’ils sont en bon état, n’hésitez-pas à les déposer auprès d’associations caritatives. Ils seront triés, soit distribués, soit revendus et l’argent ainsi récolté utilisé à des fins caritatives.

S’ils ne sont plus en état d’être portés, il existe des bornes de récupération pour les recycler. C’est surtout le cas pour les vêtements en matière naturelle (coton, lin, etc.).

Ces réflexes sont simples, à la portée de tous et pleins de bon sens.

Repérez les bornes, les couleurs des poubelles et le tri des déchets deviendra rapidement aussi facile qu’un jeu d’enfant !

Pour vous aider, il existe une application qui vous permet de vous géolocaliser et de vous orienter vers le meilleur endroit pour trier vos déchets !
www.consignesdetri.fr

Pour aller plus loin…

Réalisez un pique-nique 0 déchet

Gaspillage : pour qu’aucun produit ne devienne « déchet »

Les astuces anti-gaspi