Naturopathie et bien-être

Modifié le 16 avril 2020

La naturopathie est une pratique basée sur l’hygiène de vie et la nature. Elle répond à la préoccupation d’un grand nombre d’entre nous : rester en bonne santé. Nous faisons le point sur ce sujet.

Aujourd’hui, la naturopathie fait de plus en plus parler d’elle. Cette pratique, basée sur l’hygiène de vie et la nature, est pourtant loin d’être un nouveau concept. Elle puise ses préceptes au IVe siècle avant J.C. avec Hippocrate. Son succès grandissant s’explique probablement par le fait qu’elle répond à la préoccupation du plus grand nombre d’entre nous : rester en bonne santé. A quelles pratiques correspond-elle ? Dans quel cas est-il pertinent de consulter un naturopathe ? Comment concilier les principes de la naturopathie avec votre alimentation et vos rituels beauté ? Le point sur les apports de cette médecine holistique.

Brouillon auto 11

Naturopathie : bien connaître sa définition

La naturopathie est une pratique qui vise à traiter la personne dans sa globalité, son corps et son esprit, et non pas seulement la partie affectée par les symptômes. C’est une approche dite holistique.

Le terme naturopathie vient du latin “natura” et du grec “pathos”. Selon Pierre-Valentin Marchesseau, fondateur de la naturopathie française, ce mot a pour signification “la maladie étudiée en fonction de la nature”. Quant à l’organisation mondiale de la santé, elle en donne la définition suivante : “La naturopathie est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses immunitaires de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques.”

Au-delà de la définition, que signifie concrètement la naturopathie ? La naturopathie part du principe que les maladies sont souvent déclenchées par une alimentation mal adaptée, des toxines stockées dans l’organisme, une énergie vitale en déséquilibre ou encore des carences.

La naturopathie fait appel à différentes méthodes naturelles de soin pour renforcer les défenses immunitaires de l’organisme et stimuler sa capacité d’auto-guérison. Son rôle est de prévenir les maladies en utilisant uniquement des remèdes naturels.

Le fondement philosophique de cette médecine holistique est le vitalisme c’est à dire l’existence dans chaque organisme vivant d’une énergie vitale. Celle-ci est à la fois le siège de la santé et le support de tous les mécanismes biologiques du corps.

Un autre fondement de la naturopathie est l’humorisme. C’est la science des humeurs biologiques (sang, lymphe, sérum…) et plus précisément leur équilibre tel qu’on le retrouve en médecine chinoise ou en ayurveda.

L’hygiénisme est également au cœur de la pratique du naturopathe. Ce terme désigne l’ensemble des principes menant à une meilleure qualité de vie. Ainsi tout bon naturopathe doit optimiser l’hygiène alimentaire, l’hygiène corporelle et l’hygiène neuropsychique de chaque patient.

Enfin, la méthodologie de la naturopathie est le causalisme ou la recherche des facteurs déclenchants de la maladie, de la cause première du problème. La naturopathie se différencie ainsi de la médecine traditionnelle qui vise souvent à soulager les symptômes plutôt que les causes.

La naturopathie remplace-t-elle la médecine conventionnelle ?

Naturopathie et bien-être

La naturopathie a été reconnue et classée comme médecine non conventionnelle par le parlement européen depuis la loi du 29 mai 1979. Elle vient en complément des soins proposés par la médecine allopathique aussi appelée médecine conventionnelle.

La naturopathie est une médecine préventive. Elle s’intéresse aux conditions qui favorisent la bonne santé. Son rôle est, en premier lieu, de renforcer les mécanismes de défense immunitaires préexistants ou de changer les mauvaises habitudes de certains patients.

Notez que la naturopathie respecte le diagnostic établi par un médecin et ne s’oppose jamais au traitement médical en cours.

Naturopathie vs naturothérapie : quelles différences ?

Naturopathie et naturothérapie sont-ils équivalents ? Dans les deux cas, le patient est considéré comme co-responsable de sa santé. Le naturopathe comme le naturothérapeute cherche à redonner des forces, de manière naturelle, à l’organisme pour retrouver l’état de santé. Les défenses naturelles de l’organisme sont stimulées par à un changement d’alimentation, des drainages ou la prescription si nécessaire de traitements d’appoint à base de plantes, de compléments vitaminés, d’oligo-éléments.

Cependant la naturothérapie va plus loin. Elle englobe aussi des techniques de soins naturels tels que l’acupuncture, l’auriculothérapie, la bioénergie, l’hypnose mais aussi les fleurs de bach et bien d’autres thérapies.

L’offre de La Vie Claire en matière de naturopathie

Maintenant que vous êtes au clair quant à la définition de la naturopathie, penchons-nous sur deux de ses applications quotidiennes : l’alimentation et la beauté.

Naturopathie et alimentation

Naturopathie et bien-être 1

La naturopathie préconise le respect d’une hygiène de vie dont l’hygiène alimentaire. L’idée est d’apporter à votre corps ce dont il a besoin pour fonctionner tout en veillant à la qualité de la digestion pour bien assimiler les nutriments.

Ainsi la naturopathie recommande une alimentation variée et de bonne qualité. Elle conseille de privilégier l’alimentation biologique aussi bien pour les huiles végétales, les céréales que pour les fruits et les légumes.

Vous trouverez aisément tous ces produits alimentaires bio dans les rayons des magasins La Vie Claire.

Malgré une alimentation équilibrée et diversifiée, votre organisme souffre de carences ? L’utilisation ponctuelle de compléments alimentaires peut y palier et donner de bons résultats. N’hésitez pas à demander conseil aux vendeurs de La Vie Claire. Ils sont formés à la naturopathie et vous orienteront vers les produits les plus adaptés à vos besoins.

Pour la naturopathie, les intestins et le côlon ont un rôle crucial sur la santé. De nombreux facteurs agressent la flore intestinale au quotidien et déséquilibrent le bon fonctionnement du colon. C’est le cas du stress, de l’alcool, des polluants, des pesticides ou encore des antibiotiques…

Ces agressions peuvent avoir pour conséquence des troubles intestinaux, un système digestif qui fonctionne au ralenti ou encore des maux liés au syndrome du côlon irritable.

Pour prendre soin de votre flore intestinale, les naturopathes conseillent d’adopter quelques gestes et réflexes :

  • se masser le ventre avec des huiles essentielles
  • faire régulièrement des respirations abdominales
  • prendre le temps de bien mâcher pendant les repas
  • boire 1.5 l d’eau dans la journée
  • adopter une alimentation riche en fibres
  • consommer des produits lacto-fermentés qui ont l’avantage de stimuler la flore intestinale
  • nettoyer son colon deux fois par an en consommant de la propolis, du thym ou encore de l’ail
Naturopathie et bien-être 2

Beauté et naturopathie

Saviez-vous qu’il existe des liens directs entre santé et beauté ? Prenons l’exemple de la peau. Cet organe sert à évacuer les déchets de votre organisme. Lorsque votre alimentation est trop grasse, trop sucrée, déséquilibrée, la peau ne peut plus jouer son rôle, elle s’encrasse ou se ternit. La naturopathie étant une approche globale, elle peut vous aider à avoir une belle peau.

Comment ?

  • en limitant ce qui encrasse votre organisme (alimentation trop sucrée, trop riche, eau trop calcaire, etc.)
  • en misant sur les acides gras insaturés présents dans l’huile d’olive, l’avocat ou les oléagineux)
  • en évitant les plat préparés
  • en consommant des tisanes de romarin pour stimuler votre foie
  • en veillant à la qualité de votre sommeil
  • en pratiquant une activité physique pour transpirer
  • en apprenant à gérer votre stress et vos émotions
  • en remédiant aux éventuelles carences en oligo-éléments, minéraux, vitamines, fer ou magnésium avec des compléments alimentaires adaptés
Naturopathie et bien-être 3

Que ce soit pour votre peau ou vos cheveux, La Vie Claire vous conseille naturellement de privilégier des produits de beauté bio et des soins naturels bio qui sont plus sains. Ils utilisent du beurre de karité, de l’aloé vera, de l’huile de coco entre autres et pas d’ingrédients d’origine pétrochimiques.

En choisissant un produit cosmétique bio, vous appliquez un produit biodégradable et reconnaissable pour votre corps.

En dehors de ces conseils de base, vous pouvez intégrer la naturopathie dans votre routine beauté en utilisant des huiles essentielles pour vos soins ou encore en adoptant des pratiques de drainage comme le brossage à sec et les auto-massages.

Naturopathe, c’est quoi ?

Le naturopathe est une sorte de conseiller de santé. Il s’attache à traiter les causes et à aider le corps à retrouver un équilibre favorable à l’auto-guérison en utilisant des pratiques naturelles.

Que fait un naturopathe ?

Lors d’une prise en charge par un naturopathe, 3 cures sont mises en place par ordre chronologique : cure de détoxination, cure de revitalisation et cure de stabilisation évolutive. Pour chacune de ces cures, le naturopathe pratique quatre techniques majeures et des techniques mineures qu’il choisit en fonction du profil du patient mais aussi en fonction de ses compétences, expériences et résultats personnels.

 Les techniques de la naturopathie reposent sur :

  • l’alimentation (diététique et nutrition),
  • les exercices physiques (gymnastique des organes, yoga, musculation…),
  • l’hydrologie (utilisation de l’eau pour détoxifier ou revitaliser),
  • la psychologie incluant des techniques de relaxation et des techniques visant à maintenir un bon équilibre émotionnel et psychique.

Quant aux techniques mineures utilisées en naturopathie, elles sont nombreuses. Le praticien peut par exemple faire appel à la réflexologie pour mobiliser le système nerveux sympathique ou même à la phytologie, c’est à dire à l’utilisation des plantes sous diverses formes. La chirologie peut elle prendre la forme de massages, de drainage lymphatique ou de manipulations.

Naturopathie et bien-être 4

La première séance chez un naturopathe s’appuie sur le bilan naturopathique. Ce bilan comprend un examen de la morphologie du patient pour avoir des informations sur sa vitalité, ses points forts et ses points faibles. Le naturopathe pose également des questions sur l’alimentation, les habitudes, le cadre de vie, l’activité professionnelle, les loisirs et les antécédents du patient.

Selon le praticien de santé, différentes techniques peuvent être utilisées pour compléter le bilan : bilan énergétique, prise de pouls, examen de l’iris, kinésiologie, etc. Quant à l’examen physique, il est facultatif.

En fonction de ses observations, le naturopathe prodigue des conseils d’hygiène de vie et peut conseiller dès la première séance, en cas de nécessité, des compléments nutritionnels.

Dans quel cas consulter un naturopathe ?

Vous vous demandez que soigne précisément un naturopathe ? Pas besoin d’être malade pour en consulter un. Ce praticien peut vous aider à gérer votre stress ou votre fatigue, à améliorer vos habitudes alimentaires ou votre hygiène de vie. Il peut vous accompagner dans la reprise d’un sport ou à renforcer votre système immunitaire.

Un naturopathe est également apte à vous proposer des solutions adaptées, en complément de la médecine conventionnelle, pour :

  • perdre du poids
  • vous muscler
  • vous sevrer d’une addiction (tabac, alcool)
  • lutter contre les allergies
  • diminuer les insomnies
  • mieux vivre le syndrome prémenstruel
  • soulager vos maux intestinaux (constipation, diarrhée)

La naturopathie aide à lutter contre des troubles fonctionnels c’est à dire des troubles n’ayant pas pour cause une lésion particulière mais créant des douleurs bien réelles comme les maux de ventre, les maux de tête et toutes les affections liées au stress et au vieillissement.

Le naturopathe est-il un médecin ?

En aucun cas, le naturopathe n’a à se substituer à un médecin. Son action est complémentaire. Il vise, par des méthodes naturelles ou par des techniques d’éducation et de prévention à vous apporter une meilleure qualité de vie dans sa globalité.

Ainsi le naturopathe ne traite pas les pathologies en crise aigüe. Il ne procède à aucun acte médical dans le sens de diagnostic ou de traitement des maladies. Tout ceci est du ressort du médecin.

Lors d’une consultation en naturopathie, le praticien établit un bilan de santé et oriente vers un médecin conventionnel pour les cas graves ou en cas de doutes.

Naturopathie : quelles formations existent ?

Avant de consulter un naturopathe, vous aimeriez vous assurer de son sérieux et ses compétences ? Sachez qu’à ce jour, et même si le métier de naturopathe tend à se développer (plus de 1500 professionnels sont enregistrés), il n’y a pas d’écoles en naturopathie reconnues par l’Etat. Il n’existe en conséquence pas de diplôme d’Etat ou de formation certifiée en naturopathie.

En l’absence de réglementation, de nombreuses personnes s’approprient le titre sans avoir réellement les compétences de naturopathe. Pour vous assurer du sérieux du praticien que vous souhaitez consulter, pensez à :

  • faire appel à un naturopathe dont le cursus a été validé par un organisme professionnel national tel que l’Organisme de la médecine naturelle et d’éducation (Omnes) ou le Registre des naturopathes de France (RNF). Pour vérifier cette validation, demandez au praticien son numéro d’enregistrement auprès desdits organismes.
  • consulter la liste des professionnels (non répertoriés à l’Omnes) mentionnés par la Fédération mondiale des naturopathes au Québec. Ce site ne rassemble pas des naturopathes mais des praticiens de santé vitaliste et des hygiénistes naturopathes.

Notez aussi que kinésithérapeutes, pharmaciens, médecins et psychologues peuvent suivre une formation supplémentaire pour exercer le métier de naturopathe. Ainsi la plupart des naturopathes sont des professionnels de santé qui ont choisi de se spécialiser. Ceci peut être un critère à prendre en compte lorsque vous cherchez un naturopathe pour un futur rendez-vous.