Retour

Saveurs

Secrets des thés infusions et tisanes bio

Depuis des millénaires, l’homme utilise des plantes dans son alimentation. La consommation de thés et de tisanes s’est ainsi développée au fil du temps et sur les cinq continents. À tel point que le thé serait aujourd’hui la boisson la plus bue au monde après l’eau ! La Vie Claire élargit tous les ans ses gammes pour vous permettre de développer ce plaisir aux multiples saveurs.

Le choix du bio, pourquoi ?

La plupart des thés vendus dans le commerce proviennent d’une monoculture intensive.
Mais qui dit monoculture intensive dit affaiblissement de la biodiversité, des sols. Les plants de théiers résistent moins aux maladies et parasites, d’autant plus que le climat chaud et humide des pays producteurs encourage leur prolifération. D’où le recours, en agriculture conventionnelle, à des pesticides et engrais chimiques.

L’un des piliers de l‘agriculture biologique est de privilégier la biodiversité pour maintenir la richesse du sol. On apporte à la terre des composts, des excréments d’animaux, des minéraux... La présence d’autres espèces végétales à côté du plant de théier contribue aussi à le fertiliser et ces plantes abritent une faune auxiliaire (des coccinelles qui se nourrissent de pucerons par exemple). 

Pour lutter contre les maladies et les parasites, on utilise des huiles essentielles et des plantes (valériane, ortie, ail…). Avec des rendements moins importants, la culture du thé bio est plus favorable à l’environnement, aux conditions de travail des travailleurs du thé et meilleure pour celui qui le boit !
« Contrairement à un fruit que l’on épluche, nous mettons le thé directement dans notre tasse : lorsqu’il n’est pas bio on retrouve les résidus de pesticides dans la tasse ! », explique François Cambell, notre partenaire qui fournit les thés et les infusions de la marque La Vie Claire.

 

Comment assurer les garanties du bio ?

Notre partenaire se rend en personne dans les pays producteurs pour choisir le thé qui sera importé en vrac.
« La qualité gustative et l’aspect des feuilles de thé sont déterminants dans la sélection finale. Nous travaillons selon un partenariat à long terme avec nos producteurs. Nous sélectionnons exclusivement des thés certifiés
bio et de préférence de coopératives certifiées en commerce équitable. »
Les thés sélectionnés sont préparés, mélangés et conditionnés en France à la main dans de petites cuves de façon lente et délicate ce qui permet une fabrication sur mesure et de qualité. Les mélanges sont
élaborés par François Cambell, véritable « nez » français en matière de thé.
La mise en place du système de qualité sur la traçabilité et le contrôle de risque d’altération ou de contamination a été construit ensemble. Aujourd’hui, le plan de surveillance et d’analyse sur les variétés
sélectionnées et les ingrédients des mélanges correspondent aux exigences propres à La Vie Claire.

 

Des goûts et des couleurs

Les modes de cueillette et de séchage confèrent aux thés des goûts et des couleurs différents. Il existe trois types de cueillette : 
impériale (seul le bourgeon est ramassé),  ce sont les meilleurs thés ; la cueillette fine (prélèvement du bourgeon et des 2 feuilles suivantes) qui donne de très bons thés et enfin la cueillette classique (bourgeon et 3 à 4 feuilles). Il existe ensuite plusieurs grades.
Nous privilégions des thés bio de grade supérieur, savoureux, longs en bouche et sans amertume.

                                  

Parmi les couleurs, le thé vert, très populaire en Asie et dans le monde, est obtenu après une légère transformation des feuilles. Les feuilles sont séchées à la vapeur ou torréfiées en bassines, puis sont triées et roulées. Il est réputé pour sa fraîcheur et son pouvoir antioxydant.

Le thé blanc est issu des bourgeons terminaux préparés de manière artisanale. Son goût est fin et délicat. Il est lui aussi un allié bien-être important, considéré comme le « roi des thés ».

                              

Le thé noir est très apprécié. Une fois flétries et roulées, ses feuilles sont mises à fermenter, d’où sa couleur et son goût plus prononcés. Son pouvoir stimulant est reconnu.

Le thé « oolong », provient de Chine ou de Taïwan et est semi-fermenté. Il contient peu de théine et peut être consommé le soir.
En Europe, les mélanges, les thés parfumés et aromatisés sont prisés, par exemple leTchai Indien.
Celles et ceux qui souhaitent varier les plaisirs choisissent un maté, très consommé en Amérique du Sud et au Moyen-Orient. Les feuilles de cette variété de houx sont torréfiées et infusées.

                                

Le rooïbos, aussi appelé « thé rouge » a le vent en poupe car il ne contient pas de théine et n’a pas un goût tannique. Les feuilles et les tiges de cette plante, qui pousse en Afrique du Sud, sont, elles aussi infusées dans
de l’eau chaude. Ses vertus sont grandes.

 

Ce que la nature nous donne !

C’est sans compter les fameuses tisanes et infusions sans théine, issues de fleurs, fruits, feuilles, racines… et qui libèrent leurs principes actifs dans de l’eau. L’infusion reste le mode de préparation le plus connu : on verse de l’eau frémissante sur la plante et on laisse infuser quelques minutes, en couvrant le récipient avant de filtrer.
Depuis la nuit des temps et dans le monde entier, on consomme plus de 1000 plantes, tant pour des saveurs, que pour s’accorder un instant bien-être. Le fenouil, l’anis vert et le romarin sont par exemple connus pour faciliter la digestion ; la passiflore et la camomille matricaire aident à se détendre et à trouver le sommeil ; les racines de pissenlit et de bardane drainent le foie et sont des alliés minceur si elles sont par exemple associées à des feuilles de menthe et de la fleur d’hibiscus…

                               

Les tisanes ayurvédiques sont liées à l’ayurvéda, branche de la médecine holistique, selon laquelle la santé dépend de facteurs physiques et psychiques liés les uns aux autres.
Ces mélanges de plantes agissent selon le principe que le corps, l’âme et l’esprit fonctionnent ensemble.
Née en Inde il y a 5000 ans, l’ayurvéda vise ainsi à préserver la santé, aide à guérir des maladies et à atteindre la réalisation de soi.
On a donc l’embarras du choix, reste à trouver la boisson la plus adaptée à ses goûts et ses besoins ou à se laisser guider par sa curiosité…
 

Retour