Tous nos magasins sont ouverts, nous vous accueillons dans le respect des gestes barrières.

Noix de coco : comment la consommer ?

Modifié le 5 octobre 2020

Découvrez les bienfaits nutritionnels de la noix de coco, comment la consommer, la conserver et l’utiliser en cuisine pour profiter de toutes ses vertus.

Noix de coco header

En jus, en lait, râpée ou en copeaux, la noix de coco apporte une touche savoureuse dans vos préparations culinaires. Sa délicieuse saveur fait toute la différence dans les plats salés comme dans les desserts. Comment choisir une noix de coco fraîche ? Quels sont ses bienfaits nutritionnels de la noix de coco et comment la consommer ? Découvrez nos conseils pour apprendre à consommer la noix de coco de la meilleure façon !

Petite histoire de la noix de coco

Fruit exotique originaire de Malaisie, la noix de coco a été découverte par le célèbre marchand italien Marco Polo au 14e siècle. Elle pousse sur les cocotiers, que l’on retrouve en bordure des plages principalement autour des îles du Pacifique. De nos jours, la noix de coco est cultivée en Indonésie, en Inde et aux Philippines, mais on peut également la rencontrer au Brésil ou encore au Sri Lanka.

Les noix de coco arrivées à maturation tombent sur le sol, et sont ensuite récoltées avant d’être vendues sur les marchés. A savoir qu’un cocotier peut produire jusqu’à 200 noix de coco par an !

Gâteau à la noix de coco

Une noix de coco pèse de 1 à 2 kg et est constituée de plusieurs “couches”. La première, l’écorce, est de couleur brune et se compose de fibres. Sous cette première couche se situe l’endocarpe, une autre coque assez dure qui sert de protection pour la pulpe de la noix de coco. Enfin, à l’intérieur de la pulpe de la noix, on retrouve le jus.

Ce jus que l’on appelle aussi l’eau de coco se transforme progressivement en chair plus épaisse, le coprah. On l’utilise pour fabriquer de l’huile, de la margarine ou encore du savon.

Découvrir la recette de ce gâteau à la noix de coco

Quels sont les bienfaits nutritionnels de la noix de coco ?

La noix de coco possède de nombreux bienfaits nutritionnels. Elle est composée à environ 35% de lipides, constitués d’acides gras saturés avec pour majorité de l’acide laurique. Cette composition de la noix de la coco lui vaut aujourd’hui d’être considérée à tort comme un aliment trop gras. L’acide laurique a pourtant fait l’objet de nombreuses études ces dernières années prouvant ses propriétés bénéfiques sur la santé.

La noix de coco contient également de nombreuses vitamines, oligo-éléments et minéraux comme le fer et le magnésium, indispensables au bon fonctionnement de notre organisme et de nos différents systèmes. C’est aussi une très bonne source de fibres alimentaires qui participent au bien-être intestinal.

La noix de coco est intéressante, puisque ces différentes formes lui apportent des propriétés distinctes. Séchée, elle représente une excellente source de manganèse et de cuivre, qui contribue à protéger les cellules contre le stress oxydatif.

  • Le lait de coco quant à lui contient du phosphore, qui participe au maintien d’une bonne santé osseuse et bucco-dentaire.
  • Enfin, l’huile de coco peut être une bonne alternative pour remplacer les huiles de cuisson puisqu’elle supporte très bien les hautes températures.

Est-ce que la noix de coco est calorique ?

Comme tout aliment riche en matière grasse, la noix de coco est assez calorique : environ 350 calories pour 100 g. Sa richesse nutritionnelle en fait un aliment intéressant à consommer, mais avec modération et dans le cadre d’une alimentation équilibrée.

La forme de la noix de coco est aussi à prendre en compte.

  • On pourra ainsi remplacer les sodas par l’eau de coco, moins sucrée et riche en minéraux.
  • Concernant l’huile de coco que l’on peut utiliser en cuisine, on conseille de ne pas dépasser la dose de 3 cuillères à soupe par jour. A noter que l’huile de coco est un bon substitut au beurre, notamment pour les végétaliens !
  • La crème de coco sera également un bon substitut végétal à la crème fraîche classique. Sa texture plus épaisse et onctueuse sera idéale dans les plats salés. Si vous cherchez à apporter une saveur exotique à vos recettes de cuisine, c’est un véritable ingrédient plaisir !

Coup d’œil sur la noix de coco fraîche

Comment savoir si la noix de coco est bonne ?

Noix de coco aspect

Pas simple à première vue de savoir comment bien choisir une noix de coco !

Observez tout d’abord l’aspect général du fruit que vous souhaitez acheter, notamment la présence de petites fissures ou de taches brunes sur la coque. Vérifiez également au toucher que la noix de coco ne contient pas de zones molles, pour éviter de devoir jeter des parties trop abîmées une fois ouverte. Les “yeux” de la noix de coco doivent aussi être sains, et ne pas comporter d’aspérités ou de moisissures.

Une fois cette première vérification visuelle effectuée, n’hésitez pas à estimer le poids de votre noix de coco. En effet, plus celle-ci sera lourde, plus elle contiendra de jus !

Pour savoir si votre noix de coco est bien fraîche, vous pouvez aussi la secouer : si vous entendez clairement le jus contre les parois, cela signifie que votre noix de coco est bonne à déguster, et que sa chair sera bien goûteuse.

Comment ouvrir une noix de coco ?

Pour ouvrir une noix de coco fraîche, il existe plusieurs techniques.

  • Si vous cherchez à récupérer le jus de votre noix de coco, commencez par percer ses yeux avec la pointe d’un couteau de cuisine puis versez l’eau dans un petit récipient.
  • Si vous cherchez à ouvrir la noix de coco pour profiter de sa chair, voici comment faire. Tapez avec le côté plat de votre couteau tout autour de la noix de coco,  au bout d’un moment, elle va se fendre et la première coque pourra être enlevée. Pelez ensuite la peau brune avec un économe pour récupérer la chair, en prenant soin de vérifier qu’il n’y a pas de moisissure présente dessus.
  • Si vous souhaitez éviter l’utilisation d’un couteau de cuisine pour ouvrir la coque, une astuce consiste après avoir récupéré le jus de votre noix de coco à la placer dans un petit sac et à la frapper contre le sol plusieurs fois jusqu’à ce que la coque se fende.
  • Une autre technique encore plus simple consiste à placer votre noix de coco dans un four après en avoir récolté le jus, préalablement chauffé à 200°. Laissez-la “cuire” pendant environ 10 minutes, jusqu’à ce que vous observiez une fissure. Sortez-là ensuite du four et laissez-la refroidir quelques minutes, avant d’ouvrir la coque au moyen de votre couteau.

Qu’est-ce qui se mange, est-ce que le marron est comestible ?

Une fois votre noix de coco fraîche ouverte, vous pouvez récupérer la chair en l’épluchant avec un économe avant d’atteindre la partie marron pour en faire des copeaux de coco, que vous pourrez ensuite manger, stocker tels quels ou râper. La chair peut aussi être découpée en morceaux, puis placée au congélateur si vous ne souhaitez pas l’utiliser tout de suite.

Vous pourrez également faire infuser la chair de noix de coco dans du lait pour en faire du lait de coco. La partie brune de la noix de coco présente entre la chair et l’écorce peut également se manger selon l’utilisation que vous souhaitez en faire. Si des zones marrons apparaissent sur la chair, enlevez-les et vérifiez la présence de moisissures, qui signifient que votre noix de coco n’est plus très fraîche !

L’eau de coco, qui se présente sous la forme d’un jus légèrement trouble, peut se déguster immédiatement ou être stockée au frais pendant 24h maximum.

Que faire avec du jus de noix de coco ?

Le jus de noix de coco – que l’on appelle aussi eau de coco – peut se boire tel quel pour profiter d’une boisson rafraîchissante et hydratante, idéale à consommer pendant la période estivale. Il pourra ainsi aisément remplacer les sodas ou jus de fruits souvent trop sucrés car il est peu calorique et renferme de nombreux nutriments. Il pourra aussi être conseillé pour les sportifs car il permettra d’améliorer la récupération après l’effort et de contribuer à la réhydratation.

noix de coco à boire

Le jus de noix de coco peut être incorporé dans différentes recettes de cuisine, aussi bien dans les desserts que les plats. Vous pouvez aussi utiliser l’eau de coco en eau de cuisson pour le riz par exemple, pour apporter une saveur exotique à vos plats et surprendre vos invités. L’eau de coco se retrouve également dans la composition de nombreux cocktails exotiques et smoothies.

Récolté directement dans une noix de coco fraîche, le jus de noix de coco doit être bu sans trop attendre pour éviter qu’il ne fermente (24h maximum au réfrigérateur). Certains fabricants proposent des eaux de coco qui se conservent jusqu’à 8 jours au frais avec l’ajout notamment d’acide ascorbique : vérifiez donc toujours l’emballage avant d’ouvrir votre bouteille.

Comment conserver une noix de coco fraîche ?

Une fois votre noix de coco achetée, vous pouvez la conserver environ 4 mois à température ambiante.

Une fois ouverte, elle pourra se garder une semaine au réfrigérateur.

La noix de coco est un fruit qui peut se consommer de plusieurs façons : on peut ainsi récupérer son jus et/ou sa chair selon l’usage que l’on souhaite en faire. Pour éviter le gaspillage, nous vous conseillons de récolter tout d’abord le jus, que vous pourrez ensuite utiliser directement ou conserver pendant 24h. Même si seul le jus vous intéresse, vous pouvez tout de même récolter la chair de la noix de coco : celle-ci peut être en effet conservée près de 9 mois au congélateur !

Vous pouvez la réduire en morceaux ou la râper lorsqu’elle est encore fraîche, pour pouvoir l’utiliser dans vos prochaines recettes de cuisine. Une fois séchée, la noix de coco râpée peut se consommer dans une boîte hermétique pendant plusieurs mois.

Les différentes formes sous lesquelles manger et cuisiner la noix de coco

Lait, eau, crème de coco : quelles différences ?

On peut naturellement se poser la question de savoir comment cuisiner la noix de coco et quelles sont les différences entre l’eau de coco, le lait ou la crème de coco.

L’eau de coco est le jus que l’on extrait directement de la noix de coco fraîche. Riche en eau et en nutriments, l’eau de coco est aussi peu calorique (environ 20 calories pour 100 grammes) et pauvre en matière grasse. On l’utilisera donc plutôt en boisson, notamment pendant la période estivale car elle est très rafraîchissante, et aussi reminéralisante.

Flan à la noix de coco

Issu de la pulpe de noix de coco séchée et pressée, le lait de coco est un peu moins calorique que la crème de coco (environ 200 calories pour 100 ml). C’est cette forme qui est la plus utilisée en cuisine, notamment pour la réalisation de sauces, currys et plats asiatiques. Il peut représenter une bonne alternative au lait de vache pour les végétaliens ou en cas d’intolérance au lactose.

Enfin, la crème de coco est la forme de la noix de coco la plus calorique : environ 330 calories pour 100 ml, avec près de 25% de matière grasse. On la privilégiera ainsi plutôt pour réaliser des sauces plus épaisses ou pour réaliser une chantilly.

Découvrir la recette de ces flans à la noix de coco

L’huile de coco : vierge, désodorisée, laquelle choisir ?

Obtenue par mixage de la chair de coco avec de l’eau puis par fermentation, l’huile de coco est l’une des huiles végétales les plus populaires et les plus polyvalentes, en cosmétique notamment. Quelle que soit son utilisation, préférez-là d’origine biologique et vérifiez bien sur l’étiquette qu’elle soit vierge et extraite par pression à froid. En effet, elle peut ainsi conserver intactes ses propriétés ce qui sera bénéfique pour vous, surtout si vous souhaitez l’employer en cuisine.

Une huile de coco vierge ou extra-vierge est plus naturelle, puisqu’elle ne subit pas de traitement et conserve son odeur et sa saveur exotique caractéristique !

Cake noix de coco et ananas

Ainsi, privilégiez une huile de coco vierge si vous souhaitez une huile la plus pure possible, et une huile désodorisée si vous souhaitez profiter des bienfaits de l’huile de coco mais que vous n’appréciez pas spécialement son odeur ou sa saveur.

Vous noterez que l’huile de coco se solidifie naturellement lorsqu’elle est exposée à une température ambiante de 20° environ. Pour l’utiliser sous forme liquide, il vous suffit de la faire chauffer quelques secondes pour qu’elle redevienne fluide.

Découvrir la recette de ce cake à la noix de coco et ananas

La noix de coco séchée, râpée ou en copeaux

Mini encas choco coco

Obtenus en râpant la chair de coco fraîche à l’aide d’un économe, les copeaux de coco sont ensuite séchés au four avant de pouvoir être dégustés ou conservés dans une boîte hermétique au réfrigérateur, pendant environ 1 semaine. Une noix de coco permet d’obtenir environ 3 tasses de copeaux.

La noix de coco séchée peut être consommée de plusieurs façons. En apéritif, en association avec d’autres noix ou graines, telles quelles pour une collation gourmande, ou incorporée dans un gâteau. Nous vous conseillons de tester par exemple le mariage choco-coco, très populaire et largement apprécié pour réaliser des desserts savoureux ! Vous pouvez aussi utiliser les copeaux de noix de coco à raison de quelques cuillères à soupe dans les plats comme les salades, idéales à déguster pendant la saison estivale.

Une fois râpée, la noix de coco peut être utilisée pour confectionner des energy balls, des truffes, des recettes traditionnelles comme le gâteau congolais, ou pour recouvrir un glaçage par exemple. En plus du chocolat, la noix de coco se marie également très bien avec l’ananas, la framboise, le fruit de la passion, la mangue ou encore la vanille. Pensez-y pour vos prochaines recettes !

Découvrir la recette de ces bouchées choco coco

La farine de coco

La farine de coco est obtenue par séchage de la chair de la noix de coco, que l’on dégraisse ensuite avant d’être broyée pour en faire une farine. Riche en fibres, la farine de coco a un index glycémique bas et ne contient pas de gluten. C’est donc une alternative intéressante à la farine de blé traditionnelle.

La farine de coco peut se réaliser facilement chez soi, en utilisant les résidus filtrés de lait de coco. On obtient alors une pulpe, que l’on étale sur une plaque de cuisson et que l’on va déshydrater au four pendant 45 minutes à basse température (80°). Mixez ensuite la pulpe sèche pour la réduire en grains très fins. Votre farine de coco est prête !

Vous pouvez l’utiliser la farine de coco de plusieurs façons :

  • en pâtisserie mélangée avec d’autres farines à hauteur de 10 à 15%,
  • en ajout dans les porridges du petit-déjeuner ou encore dans les desserts sous forme de crèmes ou de flans
  • dans les préparations culinaires sucrées comme les crêpes ou les pancakes.
  • saupoudrée dans les smoothies ou les boissons chaudes, elle apportera un goût subtil de noix de coco.

Avis aux amateurs de desserts à la noix de coco, la liste est longue : rochers-coco, boules coco, tarte, flan, gâteaux, biscuits… la noix de coco se fait sa place !

Les chips de noix de coco

Les copeaux de noix de coco peuvent également servir à réaliser des chips. Vous pouvez les acheter directement dans votre magasin bio la Vie Claire, ou les faire vous-même.

  • Pour réaliser vous-même vos chips :

Il vous suffit alors de récupérer vos copeaux après avoir épluché la chair de la noix de la coco, et de les étaler sur une plaque de cuisson en couche fine, avant de les enfourner 5 minutes environ à 180°. Les bords de vos copeaux de noix de coco doivent être légèrement bruns et croustillants. Surveillez bien la cuisson pour éviter qu’ils ne brûlent trop rapidement !

Une fois refroidies, vos chips de coco peuvent être consommées telles quelles, avant ou après un effort physique ou en guise de collation saine. Vous pouvez également les saupoudrer sur vos préparations, notamment au petit-déjeuner ou sur vos desserts pour apporter une saveur exotique et une texture croustillante. Elles seront également idéales pour accompagner les boissons chaudes comme le café ou le chocolat !

Le ➕ des chips de noix de coco

Pauvres en calories et riches en fibres, les chips de coco vous aideront à retrouver un bien-être digestif et à faire le plein d’énergie à toute heure de la journée.

Le beurre de coco

Le beurre de coco est obtenu en mélangeant la pulpe de coco avec l’huile de coco. En cuisine, il peut aisément remplacer le beurre traditionnel dans les recettes quotidiennes et conviendra ainsi parfaitement aux vegans ou aux intolérants au lait de vache.

Vous pouvez comme les chips de coco acheter votre beurre de coco tout prêt ou le réaliser assez simplement vous-même.

  • Pour réaliser votre beurre de coco vous-même :

Il vous faut des copeaux de noix de coco ou de la noix de la coco râpée, ainsi que de l’huile de coco. Placez vos copeaux de coco dans un blender ou un robot mixeur, puis réduisez-les en poudre avant d’ajouter votre huile de coco. Laissez ensuite tourner votre mixeur jusqu’à l’obtention d’un beurre crémeux, sans grumeaux, avant de placer la préparation dans un bocal en verre de préférence. Comme l’huile de coco, le beurre se solidifie en dessous de 20°.

Vous pouvez ensuite utiliser le beurre de coco en version salée ou sucrée, par exemple pour réaliser un glaçage, un fond de tarte ou pour cuire des légumes. Il pourra également être consommé tel quel ou en tartine, toujours avec modération !

Retrouvez ces produits dans votre magasin La Vie Claire ?

Nos recettes à base de noix de coco

Emblématique de la cuisine exotique, la noix de coco se décline sous toutes les formes pour une utilisation aussi savoureuse dans les recettes sucrées que salées. La cuisine indienne en recommande par exemple très souvent dans ses plats !

Voici quelques recettes faciles à réaliser à base de noix de coco sur notre site La Vie Claire :

Nos offres du mois 117

Pour l’apéritif ?:

Une piña colada sans alcool

Découvrir la recette

Curry de crevettes à la mangue et au lait de coco

Pour le plat ? :

Un curry de crevettes à la mangue et au lait de coco

Découvrir la recette

Tarte crue noix de coco et fruit de la passion

Pour le dessert ?:

Une tarte crue noix de coco et fruit de la passion

Découvrir la recette