Valérie Cupillard partage avec vous son expérience de la cuisine bio pour mieux utiliser les ingrédients de base.
Auteur de nombreux livres disponibles dans les magasins La Vie Claire, vous retrouverez son actualité sur son site : biogourmand.info

Les petites graines jaunes du millet sont connues pour leur richesse en silice, magnésium, phosphore, fer… Elles contiennent certaines vitamines du groupe B et du bêta-carotène.
Cette céréale naturellement sans gluten permet de proposer des recettes faciles à digérer.

Une cuisson réussie

Le démarrage de la cuisson du millet doit se faire dans une eau bouillante. Comptez un volume de millet pour deux volumes d’eau (sur feu très doux) et un temps de cuisson d’environ 20 minutes. Lorsque toute l’eau est absorbée, laissez gonfl er à couvert. Si vous ne salez pas l’eau de cuisson, vous pouvez en préparer un peu plus que nécessaire pour l’utiliser dans plusieurs recettes aussi bien salées que sucrées. Si les petites graines sont plongées dans une casserole d’eau froide, elles vont se défaire et se transformer en purée. Dans ce cas, le millet sera plus adapté à une transformation en galettes végétales : ajoutez des oeufs, du persil, des graines de sésame, un légume râpé ou de l’oignon émincé. Façonnez des croquettes et faites les cuire à la poêle. 

Un accompagnement des plats en sauce 

Sans gluten, cette céréale est une bonne alternative à la semoule de blé dans les plats de type couscous car elle absorbe facilement les sauces. La saveur douce du millet se marie avec les légumes d’été : aubergines, courgettes, poivrons rouges ou haricots verts cuisinés en sauce tomate, moussaka, piperade, ratatouille…

En salade pour un déjeuner à emporter

Si le millet est un peu sec à consommer tel quel, il off re l’avantage de bien se tenir dans toutes les compositions de salades composées. Enrobé avec une bonne huile d’olive, mélangé à de la tomate, des haricots verts, des olives noires, des dés de tofu aux herbes ou au basilic, le millet se transforme en un excellent repas à emporter ! 

Petites graines pour galette et omelette, soufflé ou pizza

Utilisez un reste de millet dans une omelette (une ou deux cuillerées de petites graines cuites) ou préparez des galettes végétales en ajoutant un légume cru râpé – juteux de préférence (courgette, carotte…)
– et liez avec de l’oeuf. Vous pouvez même réaliser des toasts apéritif façon mini-pizza (sans farine) grâce à un fond de tarte à base de millet : mélangez la céréale cuite avec de l’oeuf, un peu de crème végétale liquide, du parmesan ou un fromage de chèvre sec râpé, versez dans des moules à tartelettes et faites cuire au four. a mi-cuisson, étalez une sauce tomate, ajoutez la garniture de votre choix et replacez au four brièvement. Grâce aux blancs battus en neige qui allègent la préparation, la recette du soufflé convient bien aux graines de millet, vous pourrez rajouter cette céréale (cuite au préalable) pour en faire une variante. 

Au petit déjeuner

Le millet déjà cuit peut se transformer en petit déjeuner bien nourrissant :
– Muesli de millet : ajoutez et mélangez une tasse de millet froid avec une crème dessert vanillée, pralinée ou chocolatée.
– Porridge minute : nappez le millet cuit avec une boisson végétale (nature ou aromatisée), ajoutez des raisins secs ou des baies de goji et de petits morceaux d’abricots séchés.

En dessert

Le millet peut aussi être cuisiné façon « riz au lait ». Après cuisson dans une boisson végétale, ajoutez hors du feu : du sucre de canne complet, du sirop d’érable ou  d’agave, des raisins secs, de la cannelle
et une cuillerée de purée d’amande pour apporter du fondant. Vous pouvez le préparer en pudding, en ajoutant des oeufs à la préparation précédente et en remplaçant les raisins secs par des pruneaux ou des fruits confits. accompagnez ces desserts au millet avec des coulis de fruits peu sucrés ou des compotes.