Les huiles essentielles de l’hiver

En prévention mais aussi en soin, les huiles essentielles sont d’un grand intérêt durant la période hivernale. Elles s’avèrent très utiles pour traiter les maux de l’hiver tels que le rhume, les maux de gorge, les coups de froid, la toux, la sinusite…

L’action de certaines huiles essentielles est de stimuler notre immunité, de la réguler. Elles donnent à notre corps les moyens et la force d’éliminer les bactéries, les éléments néfastes et de préserver celles et ceux qui nous protègent. Les huiles essentielles peuvent être utilisées en externe via la diffusion atmosphérique, en inhalation, en massage ou encore en friction.

 

La diffusion atmosphérique

 

 

C’est un excellent moyen de faire de la prévention et en même temps de se faire plaisir en choisissant des huiles essentielles avec une odeur agréable. Vous pouvez par exemple mettre quelques gouttes dans votre diffuseur et le faire fonctionner une quinzaine de minutes 2 fois par jour avec des huiles essentielles comme la lavande, la ravintsara, le saro, le niaouli, l’eucalyptus radiata mais aussi le mélange « assainissant » ou « respiration » de La Vie Claire.

 

En inhalation

 

Pour un nez bouché, une sinusite, des maux de gorge, les inhalations sont particulièrement indiquées. Prenez un bol ou un récipient à inhalation dans lequel vous mettez de l’eau très chaude puis versez 3 à 4 gouttes d’huiles essentielles comme le pin, l’eucalyptus radiata, l’épinette noire, le saro ou le mélange « respiration » de La Vie Claire contenant des huiles essentielles d’eucalytus radiata, de myrte, de sapin baumier, de thym à linalol, de saro. Inspirez profondément par le nez et soufflez par la bouche. Après quelques minutes remettez 3 gouttes dans l’eau. Une inhalation dure 5 à 6 minutes et vous pouvez la répéter 3 à 4 fois dans la journée.

Après une inhalation, éviter de sortir dans la demie heure qui suit. Si le nez ou les sinus sont très bouchés, intégrez une seule goutte d’huile essentielle de menthe poivrée ou d’eucalyptus mentholé ou encore le mélange assainissant de La Vie Claire avec ses huiles essentielles d’eucalyptus mentholé, radiata, lemongrass, saro et lavandin.

 

Les massages

 

C’est une voie à privilégier car elle permet de traiter directement le problème, tels que les maux de gorge, les sinus bouchés… Mettez dans une tasse à café une cuillère à café d’huile végétale, comme l’huile de noisette, de noyau d’abricot ou de pépins de raisins qui pénètre la peau en profondeur et permet d’atteindre rapidement les voies sanguines et lymphatiques. Ajoutez 5 à 7 gouttes d’huiles essentielles de laurier noble, saro, niaouli, lavande aspic.

Pour les enfants de plus de 6 ans, certaines huiles telles que la palmarosa, le thym à linalol, la lavande, la camomille, le tea tree ou le mélange « immunité » de La Vie Claire sont particulièrement adaptées. Il est important lors du massage de traiter la zone concernée mais aussi le dos car la colonne vertébrale est très innervée et elle est en lien avec les organes se trouvant à l’avant du corps. Ainsi si vous avez mal à la gorge, massez-vous la gorge mais aussi la nuque, si vous toussez, massez-vous le haut du thorax
(poumon) et le haut du dos, de chaque côté de la colonne vertébrale au niveau des omoplates. 

Massez-vous 2 à 4 fois par jour afin d’avoir un effet rapide et efficace pendant quelques jours.

 

Les frictions

 

Pour stimuler l’immunité rien de tel qu’une friction du dos. Vous vous sentez patraque, fatigué, courbaturé : mettez dans une tasse à café une cuillère à café d’huile végétale avec 10 gouttes d’huiles essentielles d’une association d’huiles telles que la ravintsara, le saro, le niaouli, la lavande aspic ou le laurier et 1 à 2 gouttes d’origan ou de sarriette.

D’abord sans huile, frictionnez la peau de chaque côté de la colonne vertébrale de haut en bas et de bas en haut sur toute sa longueur (de la nuque aux fesses), la peau va rougir légèrement puis appliquer le mélange d’huile sur la même zone plus délicatement.