Nos petits amours de fruits et légumes

Modifié le 1 juillet 2020

Ce n’est pas toujours simple de faire manger des fruits et légumes à ses enfants. Comment faire pour leur donner envie d’en avoir dans leur assiette et de leur montrer qu’en plus c’est bon, surtout si c’est bio, local et de saison ?

Nos petits amours de fruits et légumes 1

Tout le monde connait le message « manger au moins 5 fruits et légumes par jour ». Ce conseil simple est martelé sans cesse car pour être en bonne santé, il faut consommer des vitamines, des minéraux, des antioxydants et des fibres. Tout ce que contiennent justement les fruits et légumes. Facile à dire mais ça ne suffit pas à mettre l’eau à la bouche à nos charmantes têtes blondes.

Si bébé, lorsqu’il commence à diversifier son alimentation, apprécie les carottes et les compotes, plus il grandit, plus ses goûts ont tendance à évoluer. Lui faire manger des fruits et légumes peut même virer au casse-tête. L’imagination devient alors une alliée.

Expliquer, toucher, sentir, cueillir, goûter peuvent devenir des jeux à partager en famille.

Parmi ces activités ludiques, la cueillette à la ferme permet d’allier l’utile à l’agréable. Des producteurs proposent à leurs clients ce type de service dans plusieurs régions.

fruit et legumes enfants

C’est le cas par exemple d’Henry Chambe à Fleurieux-sur-L’Arbresle, près de Lyon, qui ouvre ses champs et vergers au libre-service depuis 2006 : les clients composent eux-mêmes leur panier de fruits et légumes.

En 2010, l’agriculteur s’est converti à l’agriculture biologique dans le souci de proposer un large choix de fruits et légumes les plus sains possibles à ses clients.

La tenue est également importante : gants, bottes, tablier et éventuellement chapeau. Sur le choix des légumes à faire pousser, il est préférable de choisir des variétés qui poussent vite : des radis, des salades hâtives, des fraisiers, des plants de tomates cerises, du tournesol…

Créativité au rendez-vous 🍅

À l’issue de la récolte, avant de manger ses fruits et légumes, on peut se lancer dans la création de portraits à la manière d’Arcimboldo, artiste du XVIe siècle. C’est parti pour des personnages plus rigolos les uns que les autres et très colorés. On n’oublie pas de photographier ses chefs-d’œuvre avant de les croquer.

Nos petits amours de fruits et légumes

Les plus petits se contenteront d’arroser, creuser, semer, sentir, cueillir et goûter. À partir de 5 à 6 ans, les enfants commencent à se familiariser avec les saisons : certains fruits et légumes poussent à des périodes données de l’année, d’autres non.

"Nous accueillons les familles dans notre cabane en amont de la cueillette pour leur expliquer le principe et leur prêter tout le matériel nécessaire, par exemple une brouette. Les consignes de cueillette bien en tête, les voilà parés pour une récolte mûre à point, au goût inégalable au fil d’une agréable promenade. Les enfants adorent ce type d’exercice, ils se sentent réellement impliqués et c’est l’occasion de leur expliquer comment poussent les fruits et légumes, pourquoi est-ce important de les consommer de saison et qu’il faut privilégier les aliments issus de l’agriculture biologique, pour sa santé et pour l’environnement."

Henry Chambe, producteur

Peut-être que certains se diront que pour apprécier certains aliments à leur juste valeur, il faut aller encore plus loin et les cultiver soi-même. Les mini potagers ont la cote que l’on soit en ville ou à la campagne. Il n’est pas indispensable de disposer de beaucoup d’espace : une jardinière, un carré potager ou un petit coin dans son propre potager. On équipe ses enfants de la panoplie du parfait jardinier :

  • mini-arrosoir,
  • plantoir,
  • transplantoir,
  • râteau,
  • petits pots pour les graines
  • et étiquettes pour inscrire le nom des légumes.